Accéder au contenu principal

Des sanctions envisagées contre la Russie selon Kouchner

Bernard Kouchner a affirmé que des sanctions étaient envisagées contre la Russie par plusieurs pays européens. En réponse, son homologue russe a déclaré que de telles mesures étaient le produit d'une "imagination malade".

PUBLICITÉ

Bernard Kouchner a déclaré jeudi que des sanctions étaient envisagées par plusieurs pays européens contre la Russie avant le sommet extraordinaire de l'Union sur la Géorgie, lundi prochain.

"Des sanctions sont envisagées et bien d'autres moyens", a déclaré le ministre des Affaires étrangères lors d'un point presse à l'occasion de la conférence annuelle des ambassadeurs français à Paris.

"La France n'est pas partisan de couper les relations avec la Russie. Cela se réglera par la négociation. Il faudra du temps, ne nous faisons pas d'illusion", a-t-il ajouté.

La France, qui préside actuellement l'Union européenne, n'est pas à l'origine de cette démarche de sanction, a précisé un diplomate français.

Avant lundi, "nous essayons d'élaborer un texte fort, signifiant notre volonté de ne pas accepter" ce qui se passe en Géorgie, a ajouté Bernard Kouchner.

"Bien sûr, il y a aussi les sanctions. Je ne veux pas préfigurer moi-même des sanctions alors que la réunion n'a pas eu lieu mais nous travaillons avec nos 26 partentaires en ce moment", a-t-il expliqué.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.