Accéder au contenu principal

La fille de Sarah Palin est enceinte... et mineure

L'état-major de campagne du candidat républicain, John McCain, a annoncé que la fille de Sarah Palin, âgée de 17 ans, attend un enfant. Laquelle a fait savoir qu'elle comptait mener sa grossesse à terme et épouser le père.

Publicité

Bristol, la fille âgée de 17 ans de Sarah Palin, colistière du candidat républicain à la présidentielle John McCain, est enceinte, prévoit de mener sa grossesse à terme et d'épouser le père, a annoncé lundi l'état-major de campagne de M. McCain.

"Nous sommes fiers de la décision de Bristol d'avoir son bébé et encore plus fiers de devenir grands-parents", ont souligné Sarah Palin, 44 ans et mère de cinq enfants, et son mari Todd dans un communiqué commun, confirmant des informations de presse sur la grossesse de Bristol.

"Bristol et le jeune homme qu'elle va épouser vont réaliser très vite les difficultés d'élever un enfant, ce pourquoi ils auront l'amour et le soutien de la famille entière", ajoute le couple Palin, priant les médias de respecter leur vie privée.

Le prénom du jeune homme est Levi, selon le communiqué.

Un responsable de campagne de John McCain a précisé sous le couvert de l'anonymat que le sénateur de l'Arizona était au courant de la situation concernant la fille de Mme Palin, qui serait enceinte de cinq mois, lorsqu'il lui a demandé d'être sa colisitière la semaine dernière.

Ultra conservatrice, proche des chrétiens fondamentalistes, Mme Palin, mère de cinq enfants, est résolument hostile au droit à l'avortement. La droite chrétienne prêche pour l'abstinence sexuelle en dehors du mariage.

La campagne McCain a expliqué qu'elle avait décidé de révéler que Mme Palin allait être grand-mère pour mettre fin à des rumeurs malveillantes. Ces derniers jours, plusieurs sites internet ont affirmé, sans fondement, que la gouverneure de l'Alaska avait simulé sa dernière grossesse pour cacher la grossesse de sa fille Bristol.

Selon ces sites, Trig, le fils de Mme Palin né en mai dernier et atteint de trisomie, aurait été le fils de Bristol. La campagne du candidat républicain a qualifié ces rumeurs de "méprisables" et dénoncé l'implication de démocrates dans ces ragots.
 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.