Accéder au contenu principal

Les blogueurs républicains au secours de Bristol Palin

L’annonce de la grossesse de la fille de Sarah Palin pourrait compromettre la campagne de John McCain. Les blogueurs républicains soutiennent la jeune fille et s’en prennent aux médias.

Publicité

"Je n’ai pas rencontré un seul sympathisant républicain qui pense que McCain devrait se séparer de Sarah Palin à cause de cette affaire" confie à FRANCE 24 Ramesh Ponnuru, un journaliste de l’hebdomadaire conservateur "The National Review". M. Ponnuru, qui couvre la convention républicaine à Saint Paul, ajoute : "[La famille Palin] a pris la bonne décision : pas d’avortement et un mariage." Quand aux causes qui pourraient faire se séparer McCain de sa colistière, il ironise : "Peut-être si on découvrait qu’elle est une tueuse en série ou quelque chose comme ça, mais certainement pas pour ce type d’événement. "

 

Une "bénédiction" pour certains, un "fléau" pour les autres

 

Ben Domenech, un blogueur républicain qui écrit sur Redstate.com, partage l’opinion de M. Ponnuru : "Sarah Palin est l’élégance personnifiée. Elle représente désormais la moitié des raisons pour lesquelles Obama a déjà perdu cette élection. "

 

Une blogueuse conservatrice, Michelle Malkin, reprend des propos de Barack Obama pour illustrer ce qui sépare les républicains des démocrates. Lors d’un meeting à Johnstown, en Pennsylvanie, le candidat démocrate avait déclaré : "Voyez-vous, j’ai deux enfants. Je vais tout d’abord leur apprendre les valeurs et la morale, mais si elles font des erreurs, je ne veux pas qu’elles se retrouvent punies avec un bébé sur les bras." La blogueuse conclut : "Etre enceinte est une bénédiction pour un candidat, pour l’autre c’est un fléau. Les principes fondamentaux des deux camps pourraient-ils être plus éloignés ?"

 

Une autre blogueuse d’affinité républicaine s’en prend aux démocrates pour tenter d’utiliser cette affaire : "Pouvez-vous imaginer le tollé que cela aurait été si on avait traité de la sorte Hillary Clinton ?" 

 

"La machine à diffamer des démocrates" 

 

Même son de cloche chez la blogueuse Michele Catalano, qui dénonce "la machine à diffamer des démocrates" : "Pour que je vienne au secours d’une femme dont les convictions sont à l’opposé des miennes, c’est que quelque chose de mauvais se passe. Et ce quelque chose ressemble à un mélange d’hypocrisie et de désespoir."

 

Certains blogueurs sont moins compréhensifs vis-à-vis de McCain et de sa colistière. "Tout ceci est au fond le problème de John McCain. La vraie question est de savoir ce que cette décision à la va vite [la nomination de Sarah Palin comme colistière] indique sur sa capacité de jugement", écrit Josh Marshall sur talkingpointsmemo.com

 

Miss "Congeniality" Alaska

 

Une autre affaire secoue la blogosphère américaine. Quand elle était adolescente, Sarah Palin a-t-elle vraiment été élue Miss Congeniality [la plus charmante] comme elle l'a prétendue ? Un site Internet le met en doute, et cite l’ancienne rivale de Mme Palin, Amy Gwin, qui a été élue Miss Congeniality, lors de l’élection de Miss Wasilla [une ville d’Alaska], en 1984. Le journaliste Ben Smith de politico.com tente de rétablir la vérité : "[Palin] a été élue Miss Congeniality de son Etat, pas de sa ville, elle n’a pas menti la dessus."

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.