CHINE - ESPACE

Le troisième vol spatial habité chinois plus tôt que prévu

La mission Shenzhou VII, initialement prévue pour novembre, devrait finalement décoller en septembre selon la presse hong-kongaise. Il s'agira de la troisième mission habitée chinoise depuis 2003.

Publicité

La Chine a avancé la date de lancement de son troisième vol spatial habité à fin septembre, a indiqué mardi la presse de Hong Kong.

Le lancement de Shenzhou VII devrait avoir lieu entre le 17 septembre --la fin des jeux paralympiques de Pékin-- et la fête nationale chinoise du 1er octobre, selon le journal de Hong Kong Wen Wei Po, qui cite des sources anonymes.

Cette période offrirait la meilleure fenêtre de lancement pour Shenzhou VII, selon le journal de langue chinoise, qui ne donne pas de détails supplémentaires.

La mission décollera du centre de lancement de la base spatiale de Jiuquan en Mongolie intérieure, à quelque 1.000 kilomètres à l'ouest de Pékin, et atterrira dans le nord de cette province.

Le calendrier de lancement a déjà été modifié plusieurs fois: des médias officiels chinois avaient annoncé des lancements en octobre et novembre.

Trois "taïkonautes" ou astronautes sont prévus à bord, l'un d'eux devant tenter le première sortie chinoise dans l'espace, avait déjà annoncé l'agence officielle Chine Nouvelle, citant un porte-parole de la mission.

En 2003, le colonel Yang Liwei, était devenu le premier taïkonaute de l'histoire, faisant de la Chine le troisième pays, après l'Union soviétique et les Etats-Unis, a envoyer un homme dans l'espace.

La Chine avait depuis envoyé deux autres astronautes en orbite en 2005, pour une mission de cinq jours.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine