RUSSIE - MÉDIAS

Un journaliste d'opposition assassiné en Russie

Abdoullah Alichaïev, journaliste d'opposition de la région caucasienne russe du Daguestan, a été assassiné par balles. Dimanche, le propriétaire d'un site Internet d'opposition a lui aussi été tué en Ingouchie.

Publicité

Un journaliste de la région caucasienne russe du Daguestan a succombé à ses blessures à l'hôpital mercredi après avoir essuyé des tirs d'arme à feu, la veille dans sa voiture, a rapporté l'agence russe Interfax.

Abdoullah Alichaïev "est mort à 05H00 (01H00 GMT) à l'hôpital central de la république du Daguestan", a indiqué un représentant de la police locale cité par Interfax.

M. Alichaïev avait été touché à la tête et aux épaules par les tirs de deux assaillants munis d'un pistolet semi-automatique Makarov, a ajouté le policier.

"Il a été opéré, mais on n'a pas pu le sauver", a-t-il poursuivi.

Ce meurtre intervient après une recrudescence de violences dans la région montagneuse du Caucase, notamment l'homicide dimanche d'un journaliste d'opposition en Ingouchie, Magomed Evloïev, qui a suscité de nombreuses réactions à travers le monde. Il est décédé à la suite d'un "incident avec des policiers" ingouches, selon la version officielle.

Mardi, un policier avait été tué par balle au Daguestan par deux inconnus. Des militaires et des policiers sont régulièrement la cible d'attaques dans cette république limitrophe de la Tchétchénie.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine