BRÉSIL - OPEP

Le Brésil invité par l'Iran à rejoindre l'Opep

Le Brésil étudie la proposition faite par l'Iran de rejoindre l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep). Le pays n'est pas encore un gros exportateur d'or noir mais a récemment découvert d'importants gisements offshore.

Publicité

Le Brésil étudie l'invitation officielle à rejoindre l'Opep que lui a transmise l'Iran après ses récentes découvertes d'importants gisements offshore, a déclaré mercredi le ministre brésilien de l'Energie.

Edison Lobao a dit ne pas voir d'obstacle à ce que le Brésil devienne membre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, même si le pays n'est pas encore un gros exportateur.

L'invitation a été transmise par l'ambassadeur d'Iran il y a deux semaines.

"Il est venu pour faire une invitation officielle. Nous sommes toujours en train de l'étudier", a déclaré Edison Lobao à la presse.

La société publique pétrolière brésilienne Petrobras a secoué le petit monde de l'or noir l'an dernier en annonçant la deuxième plus importante découverte de ces 20 dernières années.

Selon les analystes, le gisement pourrait contenir 80 milliards de barils de brut, ce qui classerait le Brésil dans les dix premiers producteurs mondiaux de pétrole.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine