ANGOLA - LÉGISLATIVES

Le parti au pouvoir en Angola espère la victoire

À la veille des législatives prévues le 5 septembre en Angola, le Mouvement populaire de libération de l’Angola (MPLA, au pouvoir) veut montrer son attachement à la démocratie et promet une redistribution des richesses.

Publicité

Lors des élections législatives prévues le 5 septembre, le président angolais entend prouver qu’il est champion de la démocratie en organisant un scrutin modèle.

Son parti, le Mouvement populaire de libération de l’Angola (MPLA), au pouvoir depuis 33 ans, promet aux électeurs de redistribuer les richesses du pays, premier producteur de pétrole de l’Afrique subsaharienne.

Six ans après la fin de la guerre civile, la reconstruction du pays est spectaculaire mais les deux tiers de la population angolaise vivent toujours avec moins de deux dollars par jour.

 



Regardez le reportage de nos correspondants Caroline Dumay et Stefan Carstens en cliquant sur la photo.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine