ÉTATS-UNIS - EMPLOI

Les Américains affrontent une nouvelle hausse du chômage

L'économie américaine a connu 84 000 destructions d'emplois en août, poussant le taux de chômage au-delà de 6 % pour la première fois depuis cinq ans. Les économistes s'attendaient à une stabilisation de l'emploi. Les bourses dévissent.

Publicité

Le chômage a fait un bond à son plus haut niveau en cinq ans en août aux Etats-Unis, à 6,1% de la population active contre 5,7% en juillet, tandis que l'économie supprimait 84.000 emplois, licenciant pour le huitième mois consécutif, a annoncé vendredi le département du Travail.

C'est une double déception pour les analystes qui tablaient sur 75.000 suppressions d'emplois et une stabilité du chômage à 5,7%.

Le chômage est ainsi revenu à son plus haut niveau depuis septembre 2003.

De plus, les chiffres des mois précédents ont été révisés pour faire ressortir 60.000 pertes d'emplois en juillet et 100.000 en juin, au lieu de 51.000 annoncés initialement pour chacun des deux mois.

Les analystes prêtent généralement plus d'attention aux créations d'emplois qu'ils jugent plus représentatives de la santé de l'économie. Mais l'ampleur du bond du chômage est une mauvaise nouvelle, qui confirme une tendance engagée il y a plusieurs mois: depuis avril, le chômage a augmenté de 1,1 point, ce qui devrait renouveler les inquiétudes des analystes sur une entrée en récession de l'économie américaine.

Depuis le début de l'année, celle-ci a supprimé 605.000 emplois au total.

Ces chiffres sont publiés à une dizaine de jours de la prochaine réunion de la banque centrale (Fed) qui doit réexaminer le niveau de son taux directeur, actuellement fixé à 2%. Les analystes tablent sur un nouveau statu quo, du fait du net ralentissement attendu de l'économie en fin d'année.

En août, le secteur le plus touché a été l'industrie qui a supprimé 61.000 emplois, contre 8.000 dans le secteur de la construction. Le secteur de la distribution a perdu 20.000 postes et celui des services aux entreprises 53.000.

En revanche, le secteur de l'éducation/santé a créé 55.000 emplois et la fonction publique 17.000.

Le salaire horaire moyen a progressé de 0,4% à 18,14 dollars en août, ce qui est supérieur aux attentes des analystes qui tablaient sur 0,3%. Sur un an, la hausse atteint 3,6%, après 3,4% le mois précédent.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine