ANGOLA

Les élections se poursuivent à Luanda

Les législatives en Angola, premières élections dans le pays depuis 16 ans, se poursuivront samedi à Luanda, en raison des problèmes logistiques qui ont retardé l'ouverture de certains bureaux de vote.

Publicité

Voir aussi les reportages de Caroline Dumay et Stefan Carstens :
"Le parti au pouvoir en Angola espère la victoire" 
"Les législatives suscitent l'espoir de l'opposition angolaise"

  

La Commission nationale électorale (CNE) d'Angola a annoncé vendredi soir que les élections législatives se poursuivraient samedi à Luanda, en raison des problèmes logistiques qui ont retardé l'ouverture de certains bureaux de vote.

Les bureaux "qui ont eu des problèmes à ouvrir devront rouvrir demain et ceux qui n'ont pas ouvert du tout devront également rouvrir demain", a déclaré le président de la CNE, Caetano Sousa, lors d'une conférence de presse.

"Nous avons créé toutes les conditions pour que ces bureaux puissent rouvrir", a-t-il poursuivi en précisant que 320 bureaux étaient concernés.

De nombreux bureaux de la capitale n'avaient pas reçu à temps les bulletins de vote, les listes d'électeurs et pour certains jusqu'aux meubles pour cette élection législative historique, la première en 16 ans.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine