PAKISTAN

Violences meurtrières au Pakistan

Un attentat à la voiture piégée a visé un poste de contrôle dans le nord-ouest du Pakistan faisant au moins 6 victimes. Et des affrontements entre Taliban et villageois dans la vallée de Swat ont causé la mort d'au moins 26 personnes.

Publicité

Au moins six personnes ont été tuées et des dizaines blessées samedi dans un attentat à la voiture piégée à un poste de contrôle routier dans le nord-ouest du Pakistan, où les islamistes armés proches d'Al-Qaïda sont très actifs, a indiqué la police.

"Au moins six personnes ont été tuées et des dizaines d'autres blessées", a indiqué à l'AFP un officier de police, Mohammad Ashraf.

L'explosion, très puissante, a eu lieu à un poste de contrôle routier tenu par la police et l'armée à Zanglaï, dans la banlieue de Peshawar, au milieu d'un marché fréquenté, a expliqué à l'AFP un autre officier, sous couvert de l'anonymat.
  

 26 morts dans des heurts entre civils et Taliban

 

Une fusillade entre taliban et villageois de la vallée de Swat, dans le nord-ouest du Pakistan, a fait vingt morts parmi les civils et six dans les rang de la milice islamiste, rapporte la police.

L'affrontement, inhabituel dans cette région où les taliban pakistanais établis à la frontière afghane gagnent en influence,
a éclaté vendredi dans le district de Matta, 140 km au nord-ouest d'Islamabad, après la tentative d'enlèvement d'un dignitaire religieux.

"Les villageois se sont soulevés contre eux et ont tué six activistes lorsqu'ils ont essayé de prendre en otage le pir
(saint homme) Samiullah. Leur défiance a mis les activistes en colère et ils ont tué vingt personnes", a déclaré un
représentant des forces de l'ordre, ajoutant que les combats se poursuivaient samedi. 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine