ANGOLA

Large victoire du parti au pouvoir aux législatives

D'après des résultats partiels, le MPLA, parti au pouvoir en Angola, a remporté les élections législatives avec 81,7% des suffrages exprimés. Pour l'opposition, des dysfonctionnements lors du scrutin rendent ces élections "illégales".

Publicité

Voir aussi les reportages de Caroline Dumay et Stefan Carstens :
"Le parti au pouvoir en Angola espère la victoire" 
"Les législatives suscitent l'espoir de l'opposition angolaise"

 

Le parti au pouvoir en Angola, le MPLA, a remporté 81,7% des suffrages lors des élections législatives de vendredi, selon de premiers résultats partiels portant sur 35% des voix, annoncés dimanche par la commission électorale.

   
Le Mouvement populaire de libération de l'Angola (MPLA) du président José Eduardo dos Santos devance largement son ancienne rébellion, l'Union nationale pour l'indépendance totale de l'Angola (Unita), qui n'a recueilli que 10,5% des suffrages, selon ces résultats partiels.

L'Angola a organisé vendredi le premier scrutin depuis la fin de la guerre civile en 2002, pour renouveler les 220 sièges du Parlement. Il s'agissait des premières élections depuis un processus avorté en 1992.

Malgré des débuts chaotiques à Luanda - qui ont obligé la commission électorale à rouvrir certains bureaux de vote dans la capitale samedi -, le scrutin s'est déroulé dans le calme et avec une participation massive.

Les premiers résultats partiels placent le MPLA en tête même dans les anciens fiefs de l'Unita, les provinces centrales de Huambo, Bié et Benguela.

Le MPLA, au pouvoir depuis 33 ans, avait indiqué pendant la campagne qu'il comptait décrocher une majorité des deux tiers, qui lui permettrait de modifier la Constitution.

Avant le scrutin, le MPLA disposait à l'Assemblée nationale de 129 sièges sur 220, contre 70 à l'Unita.

Pendant la campagne, le parti a mobilisé d'importantes ressources et a éclipsé les autres partis, notamment dans les médias. L'Unita l'avait accusé de puiser dans les caisses de l'Etat pour financer cette campagne.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine