Accéder au contenu principal

Le FC Nantes doit verser 880 000 euros à son ex-entraîneur

Georges Eo, entraîneur du FC Nantes entre septembre 2006 et février 2007, a obtenu une condamnation du club à verser 880 000 euros pour licenciement abusif par le conseil des prud'hommes. Il avait demandé 3,3 millions d'euros.

Publicité

Le conseil des prud'hommes de Nantes a condamné le FC Nantes (L1 de football) à verser près de 880.000 euros d'indemnités à son ancien entraîneur Georges Eo, qui réclamait 3,3 millions d'euros pour licenciement abusif.

Le conseil des prud'hommes a estimé que M. Eo n'était pas en CDI au moment de son licenciement en février 2007, et lui a accordé la somme de 879.462 euros d'indemnités, correspondant aux deux années de contrat qu'il lui restait à effectuer, sur la base d'un salaire mensuel moyen de 35.178,48 euros.

Georges Eo, présent lors de l'énoncé de la décision, s'est montré dubitatif: "La façon dont je suis parti ne me satisfait toujours pas, au-delà des indemnités financières. D'ailleurs, 15 mois après mon licenciement, j'ai toujours de la nostalgie et beaucoup de tristesse".

Interrogé par la presse sur un éventuel appel, il a déclaré qu'il ne savait pas encore.

Lors d'une audience en avril, l'avocat du FC Nantes, Me Jean-François Klatovsky, avait souligné que la rupture de contrat avait été le fait de Georges Eo lui-même.

"Quand le club a retiré à Georges Eo la responsabilité de l'équipe professionnelle, il lui a proposé de devenir conseiller du président (Rudi Roussillon) et de terminer sa carrière à ce poste avec un salaire de 20.000 euros par mois", avait-il défendu.

Le club a 30 jours pour décider s'il fait appel.

Georges Eo avait pris les rênes du FC Nantes en septembre 2006, en remplacement de Serge Le Dizet, dont il était l'adjoint. Il avait été été démis à son tour de ses fonctions en février 2007, alors que le club était avant-dernier de L1, et remplacé par son propre adjoint Michel Der Zakarian, qui n'avait pu empêcher la descente en L2.

Il entraîne aujourd'hui Orvault sport, un club de la banlieue nantaise qui évolue en division d'honneur régionale de la Ligue de l'Atlantique.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.