ÉTATS-UNIS

Bush annonce moins de troupes en Irak en 2009

Le président Bush a annoncé que, dans les prochains mois, les effectifs américains en Irak seraient réduits de 8 000 hommes. Et a informé de l'envoi d'environ 4 500 militaires supplémentaires en Afghanistan, d'ici à janvier.

Publicité

Le président George W. Bush a annoncé mardi une réduction minime de 8.000 hommes des effectifs américains en Irak dans les prochains mois et l'envoi d'environ 4.500 hommes en Afghanistan d'ici à janvier, quand il quittera la Maison Blanche, selon le texte de son discours.

Les progrès accomplis en Irak vont permettre de faire rentrer environ 3.500 soldats d'unités de soutien au cours des mois à venir, un bataillon de Marines d'ici à novembre et une brigade de l'armée de terre en février, a dit M. Bush dans un discours à Washington.

En novembre, un bataillon de Marines qui devait se déployer en Irak se déploiera en Afghanistan, et il sera suivi en janvier par une brigade de combat de l'armée de terre, a-t-il dit devant la National Defense University, grande institution d'enseignement militaire.

La décision, attendue, de M. Bush lègue a priori à celui qui lui succèdera le 20 janvier 2009, que ce soit le républicain John McCain ou le démocrate Barack Obama, une présence militaire américaine en Irak plus forte que deux ans plus tôt, malgré l'impopularité de cette guerre et l'attente d'un désengagement qui est l'un des grands enjeux de la campagne présidentielle.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine