RUSSIE - UKRAINE

Moscou dénonce la politique "inamicale" de Kiev

Le ministère russe des Affaires étrangères a fustigé ,dans un communiqué, la politique "inamicale" des autorités ukrainiennes envers la Russie, et l'a accusé de "compliquer" l'activité de la flotte russe en mer Noire.

Publicité

Moscou a accusé jeudi l'Ukraine de mener une politique "inamicale" envers la Russie dans le contexte du conflit russo-géorgien et de "compliquer" l'activité de la Flotte russe de la mer Noire basée en Crimée.

"Ces derniers temps les autorités ukrainiennes mènent une politique envers la Russie que l'on ne peut que qualifier d'inamicale", a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

"Une telle politique (...) conduit à une détérioration des relations bilatérales et suscite en Russie une grave inquiétude", a également déclaré le ministère.

"Nous sommes sérieusement préoccupés par le fait que les responsables ukrainiens montent constamment en épingle la question de la durée de la présence de la Flotte de la mer Noire de la Fédération de Russie sur le territoire ukrainien", a poursuivi le ministère, dénonçant "des tentatives d'en compliquer l'activité".

Le ministère fustige particulièrement les réactions de Kiev après le conflit russo-géorgien d'août qui a suivi l'attaque par l'armée géorgienne de la région séparatiste pro-russe d'Ossétie du Sud et au cours duquel l'armée russe est entrée loin en territoire géorgien. Il accuse l'Ukraine d'être en partie responsable des pertes humaines dans la région.

"Kiev tait obstinément le fait que, par ses livraisons d'armes lourdes à l'armée géorgienne, la partie ukrainienne porte une part de responsabilité dans le sang versé", peut-on lire dans le communiqué.

Moscou a publié ce commentaire en vue de l'arrivée à échéance, le 1er octobre, du Traité d'amitié, de coopération et de partenariat entre les deux pays.

La flotte russe de la mer Noire est stationnée dans le port ukrainien de Sébastopol (péninsule de Crimée, sud) aux termes d'un accord conclu entre les deux pays en 1997 pour 20 ans.

La présidence ukrainienne avait imposé en août par décret des restrictions aux mouvements de cette flotte, engagée dans le conflit armé entre la Russie et la Géorgie, déclenchant les foudres de Moscou.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine