TRANSPORTS

Plusieurs blessés légers et trafic suspendu dans l'Eurotunnel

L'incendie qui s'est déclaré, jeudi, sur une navette de fret dans le tunnel sous la Manche a fait plusieurs blessés légers par intoxication. Selon Eurotunnel, aucun train ne devrait circuler avant vendredi midi.

Publicité

Le trafic des navettes ferroviaires dans le tunnel sous la Manche a été suspendu jeudi après-midi à la suite d'un incendie qui a fait six blessés légers.

 

Le trafic ne devrait pas reprendre avant vendredi midi au plus tôt. "Nous ne nous attendons pas à opérer un service dans la matinée du (vendredi) 12 septembre entre (la Grande-Bretagne) et le Continent", a déclaré Eurostar dans un communiqué sur son site internet.

 

L'incendie, provoqué selon les premiers élements par un camion, s'est déclaré sur une navette de fret à quelques kilomètres de la sortie française, provoquant l'interruption totale du trafic.

 

La ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie, qui s'est rendue sur place, a déclaré que le sinistre était pratiquement maitrisé en début de soirée par la centaine de pompiers français et britanniques mobilisés, mais que les dégâts étaient "importants".

 

"A l'heure actuelle, le feu semble contenu. Il y a néanmoins encore des opérations qui visent à continuer d'évacuer la fumée, pour éviter de trop fortes températures qui causeraient beaucoup de destructions", a-t-elle dit.

 

"Il est probable que les dégâts soient importants, puisque les pompiers m'ont dit que vraisemblablement l'incendie avait atteint les 1.000 degrés", a ajouté la ministre.

 

"La partie dédiée aux voyageurs n'a pas été du tout atteinte et la structure du tunnel est telle que d'ici quelques jours, sans doute, on pourra recommencer à faire circuler les trains de commerce. Lorsqu'ils seront à la hauteur de la partie abîmée, ils utiliseront l'autre voie", a-t-elle précisé.

 

La ministre de l'Intérieur est ensuite allée au chevet des six personnes hospitalisées à Calais.

 

Selon Yves Zrama, porte-parole d'Eurotunnel, l'alarme a été déclenchée à 15h55 (13h55 GMT) dans le tunnel nord sur une navette fret dans le sens Angleterre-France.

 

Intoxication

 

 

Le train a été immobilisé près de la sortie française. Trente-trois personnes ont été évacuées, le conducteur de la navette et 32 chauffeurs-routiers, a-t-il précisé.

 

Dans un communiqué, la préfecture du Pas-de-Calais a précisé que le bilan était de six blessés légers, intoxiqués par la fumée.

 

Le tunnel est constitué de deux galeries où circulent les trains, avec une galerie de service entre les deux.

 

Les huit trains qui étaient en route dans les deux sens sont repartis en sens inverse, soit vers Londres soit vers Paris où ils sont arrivés dans la soirée. Aucun d'entre eux ne se trouvait dans le tunnel au moment du déclenchement du sinistre.

 

Le tunnel sous la Manche a été inauguré le 6 mai 1994 par Margaret Thatcher et François Mitterrand.

 

Le 18 novembre 1996, l'incendie d'une navette poids-lourds dans le tunnel avait eu pour conséquence la fermeture d'une des voies pendant un mois et l'arrêt du trafic de fret pendant sept mois. Huit personnes avaient été légèrement intoxiquées.

 

Le 21 août 2006, l'incendie d'un camion a entraîné la fermeture d'une partie du tunnel. Cependant, aucun dégât important n'était à déplorer.

 

Le tunnel sous la Manche est le plus long tunnel au monde, avec une section immmergée longue de 38 km. Les trois tunnels ont une longueur de 50 km.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine