IRAK - VIOLENCES

Attentat meurtrier contre la police au nord de Bagdad

L'explosion d'une voiture piégée a fait au moins 25 morts et une quarantaine de blessés devant le commissariat de police d'une ville située à 50 km au nord de Bagdad. Cet attentat-suicide est l'un des plus meurtriers de ces derniers mois.

Publicité

L'explosion d'une voiture piégée a fait vendredi 25 morts et une quarantaine de blessés devant le commissariat de police d'une ville à majorité chiite située à 50 km au nord de Bagdad, a annoncé la police irakienne.

 

Cet attentat suicide - l'un des plus meurtriers depuis plusieurs mois - s'est produit à Doudjaïl, dans la province de Salahouddine.La charge a explosé juste avant le coucher du soleil, au moment où les rues s'emplissaient avant la rupture du jeune du mois sacré du ramadan. D'après la police, des policiers ainsi que des civils faisant leurs emplettes sur un marché voisin figurent parmi les victimes.

  

Une tentative d'assassinat visant Saddam Hussein avait eu lieu en 1982 à Doudjaïl. L'ex-"raïs", renversé en 2002 par une intervention militaire anglo-américaine, a été pendu en décembre 2006 après avoir été reconnu coupable de la mort, en guise de représailles, de dizaines d'habitants de cette localité.

  

Globalement, le niveau de violence a considérablement baissé ces derniers mois en Irak.Cet attentat, qui semble porter la signature des islamistes sunnites d'Al Qaïda, tend à montrer que les radicaux peuvent toujours lancer des attaques très meurtrières malgré l'amélioration de la sécurité dans tout le pays.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine