ESPACE

L'ouragan Ike perturbe les activités de la Nasa

Le centre de la Nasa de Houston, qui contrôle les missions spatiales américaines, a été contraint de suspendre ses activités à l'approche de l'ouragan Ike, retardant ainsi l'amarrage d'un vaisseau russe à la Station spatiale internationale.

Publicité

Avant même de frapper le Texas, l'ouragan Ike a déjà eu des répercussions dans l'espace avec la fermeture du centre de la Nasa à Houston, qui retarde l'amarrage d'un vaisseau russe à la Station spatiale internationale (ISS) et rend incertain le prochain vol de la navette.

Le cyclone pourrait provoquer des inondations dans la région de Houston et perturber plus durablement les activités du centre spatial, a indiqué un porte-parole de l'agence spatiale américaine.

"Pour le moment, on ne peut pas savoir quel impact Ike pourrait avoir sur le programme de lancement de la prochaine navette prévu le 10 octobre", a dit à l'AFP Allard Beutel, porte parole du Centre spatial Kennedy, près de Cap Canaveral (Floride, sud-est).

Soulignant les "risques réels" d'inondation du centre spatial situé à proximité d'un lac relié à la baie de Galveston où doit frapper le cyclone, il a ajouté qu'"on ne pouvait pas savoir combien temps le centre Johnson pourrait-être fermé".

En attendant, a ajouté Allard Beutel, la Nasa poursuit normalement ses préparatifs pour le lancement depuis le Centre Kennedy de la navette Discovery le 10 octobre avec sept membres d'équipage pour la dernière mission d'entretien et de réparation du télescope spatial Hubble.

Toutes les missions américaines dans l'espace sont contrôlées depuis le Centre de Houston qui a évacué tout son personnel jeudi avant l'arrivée du cyclone prévue vendredi soir.

Le centre est aussi responsable du contrôle de nombreux systèmes de vol et de fonctionnement de l'ISS, ce qui a incité les responsables russes à accepter d'attendre avant d'amarrer le vaisseau cargo Progress.

Les contrôleurs russes ont exécuté une manoeuvre permettant de placer Progress dans une orbite suffisamment éloignée de l'ISS en attendant de pouvoir procéder à l'amarrage désormais prévu le 17 septembre. Il devait se faire initialement vendredi.

Si le fonctionnement du centre Johnson ne pouvait être rétabli d'ici cette date, une autre installation de secours pourrait être activée pour exécuter les commandes nécessaires à l'amarrage du vaisseau cargo russe, précise la Nasa.

Les trois occupants de l'ISS attendent la livraison de plus de deux tonnes de vivres, carburant et fournitures diverses transportées par Progress.

L'équipage de la station est composé des Russes Sergueï Volkov et Oleg Kononenko, respectivement commandant et ingénieur de vol, et de l'Américain Greg Chamitoff.

L'ouragan, de niveau 2 sur l'échelle de Saffir-Simpson qui en compte cinq, accompagné de vents soufflant à 160 km/h, pourrait atteindre la catégorie 3 en se renforçant au-dessus du golfe du Mexique et ses vents pourraient dépasser les 178 km/h en touchant le Texas.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine