THAÏLANDE

Levée de l'état d'urgence à Bangkok

L'état d'urgence proclamé à Bangkok le 2 septembre à la suite de violents affrontements entre partisans et adversaires du gouvernement a été levé par le gouvernement intérimaire thaïlandais.

Publicité

Le gouvernement intérimaire thaïlandais a levé dimanche l'état d'urgence qui avait été proclamé à Bangkok le 2 septembre à la suite de violents affrontements entre partisans et adversaires du gouvernement.

"Nous avons évalué que la situation est moins grave et que si nous maintenions l'état d'urgence, cela ferait du tort au pays", a déclaré à la presse le Premier ministre par intérim Somchai Wongsawat.

L'état d'urgence avait été proclamé le 2 septembre dans la capitale thaïlandaise par le Premier ministre Samak Sundaravej après de violents affrontements entre partisans et adversaires du gouvernement, qui avaient fait un mort et 43 blessés.

La semaine dernière, en dépit des pouvoirs spéciaux que lui confère l'état d'urgence, le commandant en chef de l'armée, le général Anupong Paojinda, avait rejeté le recours à la force, prônant des négociations entre le gouvernement et ses adversaires.

Le général Anupong a fait ces déclarations alors que des responsables du parti majoritaire en Thaïlande doivent se réunir lundi pour désigner un candidat au poste de Premier ministre après le retrait de la candidature du chef du gouvernement sortant, Samak Sundaravej.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine