Accéder au contenu principal

Mugabe et Tsvangirai s'entendent sur le nombre de ministères

Suite à l'accord de partage du pouvoir au Zimbabwe, le président Mugabe et Morgan Tsvangirai, chef de l'opposition, se sont accordés sur une liste de 31 ministères dont 13 nouveaux. Le ministère de la Sécurité d'Etat doit,lui, être supprimé.

PUBLICITÉ

 Le ministère de la Sécurité d'Etat sera supprimé aux termes de l'accord de partage du pouvoir censé mettre fin à la crise au Zimbabwe, selon une liste des ministères établie par le camp présidentiel et l'opposition.

Un responsable gouvernemental a précisé que le président Robert Mugabe et le chef de file de l'opposition Morvan Tsvangirai s'étaient entendus sur une liste de 31 ministères, dont 13 nouveaux.

Le puissant ministère de la Sécurité d'Etat sera supprimé et le ministère de la Justice sera scindé en deux avec la création d'un nouveau ministère des Prisons, selon cette liste que Reuters a pu consulter samedi.

Des précisions sur la répartition des portefeuilles seront annoncées lundi.

La suppression du ministère de la Sécurité d'Etat laisse ouverte la question du contrôle de la police secrète, un
instrument clé du maintien au pouvoir de Mugabe pendant 28 ans.

Un responsable de l'opposition avait annoncé auparavant que le Mouvement pour le changement démocratique (MDC) réclamait les ministères de l'Intérieur, de la Justice et des Finances en se disant prêt à laisser à la Zanu-PF du président Mugabe les contrôles des ministères de la Sécurité d'Etat et de la Défense.

"Le raisonnement, c'est que les ministères liés à la sécurité doivent être partagés entre nous, et la Zanu-PF en est d'accord", avait-il expliqué.

L'accord de partage du pouvoir a été conclu jeudi soir sous l'égide de l'Afrique du Sud. Le bureau politique de la Zanu-PF,
l'instance dirigeante du parti présidentiel, a approuvé l'accord samedi lors d'une réunion présidée par Mugabe à Harare.

Selon un sénateur de l'opposition, Tsvangirai occupera le poste de Premier ministre et présidera un conseil des ministres
chargé de superviser l'ensemble du gouvernement.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.