MARCHÉS

La BCE injecte 30 milliards d'euros pour calmer les investisseurs

La Banque centrale européenne (BCE) a injecté lundi 30 milliards d'euros sur le marché monétaire de la zone euro. Objectif : corriger des déséquilibres liés à la faillite de la banque d'affaires américaine Lehman Brothers.

Publicité

La Banque centrale européenne (BCE) a injecté lundi 30 milliards d'euros sur le marché monétaire de la zone euro, afin d'apaiser les tensions liées à la mise en faillite annoncée de la banque américaine Lehman Brothers.

La demande a été forte: 51 établissements ont demandé des crédits pour un montant total de 90,27 milliards d'euros lors d'une opération de refinancement rapide, selon un communiqué de la BCE destiné aux marchés.

Le taux moyen de l'opération s'est élevé à 4,39%. Le taux minimum accepté était de 4,25%.

La banque avait indiqué plus tôt qu'elle continuait à "surveiller de près les conditions sur le marché monétaire de la zone euro" et qu'elle se tenait prête à agir si nécessaire.

La BCE a recours aux opérations de refinancement rapide, dites de réglage fin, quand elle veut corriger des déséquilibres sur les marchés monétaires.

Parallèlement, la Banque d'Angleterre (BoE) a déclaré surveiller "attentivement" les conditions sur le marché du crédit à court terme et s'est déclarée elle aussi prête à agir si besoin.

Elle a offert 5 milliards de livres au taux directeur actuel de 5% aux marchés financiers, une somme qui a été engloutie en quelques minutes.

La banque d'affaires américaine Lehman Brothers a annoncé lundi dans un communiqué qu'elle allait se déclarer en faillite dans la journée, "afin de protéger ses actifs et de maximiser sa valeur", faute d'avoir trouvé un repreneur.
  

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine