ÉTATS-UNIS - BOURSE

Wall Street ouvre en forte baisse

L'indice Dow Jones perd 2,81 % et le Nasdaq recule de 2,28 % à l'ouverture de Wall Street après que la banque d'affaires Lehman Brothers s'est déclarée en faillite et que la Bank of America a annoncé le rachat de Merrill Lynch.

Publicité

Wall Street a ouvert en forte baisse lundi au lendemain du dépôt de bilan de la banque d'investissement Lehman Brothers, qui ravive les craintes de nouvelles défaillances en cascade dans le secteur financier.
Une dizaine de minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perdait 2,81% à 11.100,95 le Standard & Poor's 500 2,87% à 1.215,75 et le Nasdaq Composite 2,28% à 2.209,82. Toutes les valeurs du Dow Jones étaient alors dans le rouge.

Emblématique de la menace de panique qui plane sur le marché, l'assureur American International Group (AIG) - l'une des 30 valeurs du Dow - chutait de 52%. Selon un article du New York Times, le groupe a demandé à la Réserve fédérale 40 milliards de dollars de financements à court terme.
Autre valeur financière jugée menacée, Washington Mutual , la première caisse d'épargne des Etats-Unis, reculait de 18%. Lehman, vouée au démantèlement après s'être placée sous la protection du chapitre 11 de la loi sur les faillites, n'était toujours pas cotée.

 
Merrill Lynch gagnait plus de 26% à 21,58 dollars après l'offre de reprise de Bank of America, payable en actions, qui la valorise autour de 29 dollars par action sur la base des cours de vendredi. L'action BofA cédait en revanche 15,8%.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine