CRISE FINANCIÈRE

L'action d'AIG dégringole, l'assureur au bord de la faillite

AIG, ex-premier groupe mondial d'assurance, a vu son action chuter de 58,6 % à Wall Street. Le gouverneur de New York a donné une journée à la société pour qu'elle puisse lever les 75 milliards de dollars nécessaires à son sauvetage.

Publicité

L'action de l'assureur américain AIG plongeait de 58,40%, à 1,98 dollar, mardi à 13H45 GMT à la bourse de New York, après que les principales agences de notations ont dégradé ses notes, ce qui l'a encore rapproché du dépôt de bilan.

Le titre a perdu 89% depuis jeudi soir et 97% depuis le début de l'année.

Coup sur coup, les trois principales agences - Standard & Poor's (S&P), Moody's et Fitch - ont réduit les notes de la dette du groupe.

"Il devient plus difficile pour eux d'emprunter", a expliqué Marc Pado, de Cantor Fitzgerald.

AIG va en effet devoir trouver des sommes considérables pour garantir ses contrats, puisque sa seule bonne réputation ne suffit plus, alors qu'il était déjà à la recherche d'argent pour assurer sa gestion quotidienne.

"Et s'ils n'arrivent pas à trouver de l'argent d'ici demain, ils devront probablement déposer le bilan pour se protéger de leurs créanciers", a averti M. Pado. "Ils n'ont pas le choix", a ajouté l'analyste.

AIG compte 74 millions de clients dans le monde, en majeure partie américains, qui se retrouveraient sans assurance en cas de faillite de la société. Elle emploie 116.000 personnes dans 130 pays.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine