POLITIQUE

L'ex-ministre Renaud Dutreil démissionne de son mandat de député

À la suite de sa nomination, début septembre, au poste de président de la filiale américaine de LVMH, l'ancien ministre UMP a démissionné de son mandat de député de la Marne. Une législative partielle aura lieu d'ici trois mois.

Publicité

L'ancien ministre Renaud Dutreil, devenu début septembre président de la filiale américaine du leader mondial du luxe LVMH, a annoncé mardi qu'il démissionnait de son mandat de député (UMP-radical) de la Marne, dans une lettre au président de l'Assemblée nationale Bernard Accoyer.

"Compte tenu des responsabilités professionnelles que j'exerce aux Etats-Unis et qui me tiennent éloigné de l'Assemblée nationale, j'ai l'honneur de vous remettre ma démission du mandat de député de la première circonscription de la Marne", a écrit M. Dutreil dans cette lettre transmise mardi après-midi à M. Accoyer

La semaine dernière, M. Accoyer avait estimé dans un communiqué que Renaud Dutreil n'était "plus à même de remplir de façon acceptable les obligations d'un parlementaire".

A l'inverse, le secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement, Roger Karoutchi, avait souhaité que M. Dutreil ne démissionne pas de son mandat de député avant d'avoir achevé ses travaux au sein de la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée.

Une législative partielle aura lieu dans les trois mois pour élire le successeur de M. Dutreil.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine