ÉTATS-UNIS

Bill Gates reste le roi des riches Américains

Le dernier classement du magazine "Forbes" attribue au fondateur de Microsoft, Bill Gates, une fortune personnelle de 57 milliards de dollars, ce qui en fait l'Américain le plus riche. Dans le "club des 400", seules 42 milliardaires sont des femmes.

Publicité

Le co-fondateur de Microsoft Bill Gates reste l'Américain le plus riche avec une fortune de 57 milliards de dollars et le fondateur de Facebook Mark Zuckerberg entre au club, selon le classement des 400 Américains les plus fortunés publié mercredi soir par le magazine Forbes.

Le journal souligne que les riches ne se sont ni enrichis ni appauvris cette année, et que le seuil d'admission au "club des 400" est resté fixé à 1,3 milliard de dollars.

La liste compte 42 femmes. La femme d'affaires Oprah Winfrey, à la tête d'un empire médiatique, a amélioré sa position passant d'une fortune estimée de 200 millions à 2,7 milliards de dollars.

Le montant total des fortunes de ces quatre cents personnes est de 1.570 milliards de dollars, en hausse de 30 milliards de dollars soit de 2% par rapport à l'an dernier, précise Forbes.

L'investisseur Warren Buffet, qui était premier au dernier classement Forbes des milliardaires à travers le monde --Bill Gates était 3e après le Mexicain Carlos Slim--, redescend à la deuxième place du classement des Américains. Forbes souligne que ses parts dans le holding d'investissement Berkshire Hathaway ont perdu 15% depuis février dernier.

Le maire de New York Michael Bloomberg améliore son score grâce au rachat à la banque d'affaires Merrill Lynch de 20% de sa propre agence d'informations financières Bloomberg L.P.

Le plus jeune de la liste est Mark Zuckerberg, 24 ans. Le fondateur du site de socialisation Facebook, qui a fait son entrée dans le club des milliardaires il y a quelques mois, rejoint le camp des Américains les plus riches avec une fortune nette estimée à 1,5 milliards de dollars.

La fortune moyenne des 400 élus de Forbes est de 3,9 milliards de dollars.

Parmi les principaux "disparus" de la liste, on note les noms de l'ancien patron de l'assureur AIG Maurice Greenbert et l'ancienne PDG du site d'enchères eBay Margaret Whitman.

Les deux-tiers des fortunes ont été bâties par les intéressés eux-mêmes, et seuls 19% des classés sont des héritiers.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine