Accéder au contenu principal
PHYSIQUE

L'accélérateur de particules du CERN est à l'arrêt

2 min

L'accélérateur de particules géant de l'Organisation européenne de recherche nucléaire (CERN) a été arrêté une semaine après sa mise en route, en raison d'"un problème électrique". Cet instrument doit récréer les conditions du Big Bang.

Publicité

Le Grand collisionneur de hadrons (LHC), l'instrument de physique le plus grand du monde, est "encore en phase d'essais, c'est un outil très complexe et il est normal qu'il y ait des arrêts", a indiqué à l'AFP une porte-parole du Cern.

Le "problème électrique" a affecté le système de refroidissement du circuit de 27 km enfoui à 100 mètres sous terre dans lequel circulent des faisceaux de protons, guidés par des aimants supraconducteurs refroidis à 271,3°C, près du zéro absolu, a encore précisé la porte-parole.

Le LHC devrait redémarrer "dans les prochaines heures", selon la porte-parole du Cern.

Le LHC doit faire entrer en collision des protons circulant en sens inverse à une vitesse proche de celle de la lumière, faisant jaillir des particules élémentaires encore jamais observées.

Il recréera, durant une fraction de microseconde, les conditions qui prévalaient dans l'univers juste après le Big Bang, avant que les particules élémentaires ne s'associent pour former les noyaux d'atomes.

Les physiciens du Cern espèrent notamment pouvoir enfin détecter le boson de Higgs, une mystérieuse particule qui donnerait sa masse à toutes les autres dans la théorie du "Modèle standard".

Les collisions pourraient créer des mini trous noirs dont les physiciens du Cern assurent qu'ils seront sans danger, tant leur présence sera éphémère. Quelques scientifiques ont craint qu'ils absorbent toute la matière autour d'eux, provoquant la fin du monde.

Le projet de 3,76 milliards d'euros remonte à 1983 pour sa conception et à 1996 pour le début des travaux. Il a mobilisé des milliers de physiciens et d'ingénieurs du monde entier.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.