REPORTAGE EN RUSSIE

Ambiance morose au Wall Street Bar de Moscou

Avec la crise de confiance sur les marchés financiers, les traders ont déserté les établissements chics de la capitale russe, où ils ont pour habitude de dépenser une partie de leur bonus.

Publicité

L'Etat russe est prêt à investir jusqu'à 500 milliards de roubles (13,7 mds EUR) dans des actions des entreprises russes pour soutenir le marché plongé dans l'une de ses pires crises depuis dix ans, a déclaré jeudi le vice-Premier ministre russe Alexeï Koudrine.

"La situation est telle que le cours des titres, y compris de grandes compagnies réputées, dont celles où l'Etat russe a une participation, a baissé dans une proportion qui ne correspond pas, à notre avis, au niveau réel et aux indices de ces entreprises, donc (ce cours) est sous-estimé", a affirmé M. Koudrine, cité par l'agence Interfax.

"Si cette sous-estimation subsiste pendant une longue période, le gouvernement a la possibilité de procéder à l'achat d'une partie des actions tant des entreprises avec la participation de l'Etat que des grandes entreprises fiables (privées)" qui se trouvent en vente libre sur le marché, a-t-il dit.

L'Etat russe est prêt à investir à ces fins "250 milliards de roubles (6,9 mds EUR) dans un premier temps", et si cela ne suffit pas, l'Etat y dépensera "encore 250 milliards (de roubles)", a précisé M. Koudrine.

"Cette mesure va augmenter la demande et d'autres acteurs du marché, pas seulement l'Etat, pourraient aussi investir dans les actions de ces entreprises", a-t-il estimé.

Les deux bourses de Moscou qui avaient suspendu leur cotation mercredi en millieu de journée, et jeudi, sur fond de crise, rouvriront vendredi, ont rapporté les agences de presse russes, citant M. Koudrine.

Le président russe Dmitri Medvedev a ordonné à son gouvernement lors d'une réunion extraordinaire jeudi au Kremlin de prendre les mesures nécessaires pour soutenir le système financier russe plongé dans la crise, ajoutant que les autorités disposaient pour cela "d'un ensemble complet d'instruments".

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine