FOOTBALL - ALLEMAGNE

Le Bayern Munich humilié à domicile par le Werder Brême

Douche froide à Munich! Dans le choc attendu entre les deux équipes phares de la Bundesliga, le Werder Brême a ridiculisé le Bayern Munich sur sa propre pelouse en s'imposant 5 buts à 2.

Publicité

Le Bayern Munich de Jürgen Klinsmann a connu samedi sa première déroute de la saison en s'inclinant à domicile 5-2 face au Werder Brême.

Le Suédois Markus Rosenberg a inscrit un doublé qui a permis à Brême de mener 5-0 avant que Tim Borowski ne réduise l'ampleur de l'humiliante défaite avec un autre doublé.

"C'était une journée noire", a dit Klinsmann après la première défaite en Bundesliga du Bayern depuis le 15 mars. "On a pris un coup sur la tête."

Schalke 04 a profité de cette défaite des champions en titre, toujours privés de Franck Ribéry, pour prendre la première place du classement en battant l'Eintracht Francfort 1-0.

Hambourg passera devant s'il s'impose dimanche à Wolfsburg.

Le Werder Brême pointe en quatrième position avec huit points, tout comme le Bayern Munich, cinquième.

Les deux clubs sortaient d'une pâle prestation en Ligue des champions, avec un nul 0-0 à domicile contre Famagouste pour le Werder et une victoire chançeuse pour le Bayern chez le Steaua Bucarest.

Les Brêmois ont cette fois profité de nombreuses erreurs de la défense munichoise et de la malchance du gardien Michael Rensing.

Rosenberg a inscrit le premier but à la 31e minute sur une passe du jeune milieu de terrain allemand Mesut Özil, également auteur d'une passe décisive à la 45e pour Naldo et d'une frappe victorieuse sous la barre à la 54e minute.

La défense du Bayern s'est assurée d'une humiliation à domicile en laissant une fois de plus Claudio Pizarro tout seul à la 58e minute. Le Péruvien s'est fait un plaisir de marquer face à son ancien club, qui l'avait rarement titularisé malgré des statistiques convaincantes.

Rosenberg a réalisé le doublé à la 66e minute profitant d'une sortie ratée de Rensing sur un coup franc de Diego.

Borowski, aux 71e et 84e, a réduit le score devant une Allianz Arena médusée.

"Brême était meilleur, plus frais et plus agressif", a résumé Klinsmann.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine