NIGERIA

Les rebelles du Mend affirment avoir détruit un nouvel oléoduc

Principal groupe armé du sud du Nigeria, le Mouvement pour l'émancipation du delta du Niger (Mend) a revendiqué sa sixième attaque, en une semaine, contre un oléoduc appartenant à la compagnie pétrolière anglo-néerlandaise Shell.

Publicité

Le principal groupe armé du sud du Nigeria, le Mend, a affirmé samedi avoir détruit un "important oléoduc" appartenant à Shell, sa sixième attaque revendiquée en une semaine contre la compagnie anglo-néerlandaise.

"Un important oléoduc (...) appartenant à Shell Development Company a été détruit par Ouragan Barbarossa", nom de code de la "guerre du pétrole" proclamée le 14 septembre par le Mouvement pour l'émancipation du delta du Niger, a annoncé le groupe rebelle dans un communiqué.

Selon les militants du Mend, l'attaque a eu lieu vendredi soir à Buguma Front, dans l'Etat de Rivers (sud).

Il s'agit de la sixième attaque contre des installations pétrolières de Shell en une semaine. La compagnie pétrolière en a confirmé deux et n'avait pas encore réagi samedi matin à l'annonce de cette nouvelle opération.

Le Mend prévient dans son communiqué qu'il "va continuer chaque jour à ronger les infrastructures pétrolières au Nigeria jusqu'à ce que les exportations de pétrole atteignent (le niveau) zéro".

Apparu début 2006, le Mend affirme se battre pour les populations locales et un meilleur partage des richesses pétrolières. Il a multiplié attaques, enlèvements d'expatriés et sabotages.

Depuis une semaine, la région pétrolière du sud du Nigeria est marquée par une recrudecence de la violence.

"Nous attendons du gouvernement qu'il prenne au sérieux nos demandes, qu'il mette en place un véritable fédéralisme, y compris un fédéralisme fiscal comme pratiqué dans toutes les véritables républiques fédérales à travers le monde", poursuit le Mend dans le communiqué transmis par courriel aux médias.

Pays le plus peuplé du continent avec plus de 130 millions d'habitants, deuxième producteur de brut en Afrique subsaharienne, le Nigeria est une république fédérale composée de 36 Etats.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine