PAKISTAN

Zardari déterminé à défendre l'intégrité de son territoire

Lors de son premier discours devant le Parlement, le président pakistanais Asif Ali Zardari a indiqué que son pays ne tolérerait aucune incursion étrangère sur son sol. Même au nom de la lutte contre le terrorisme.

Publicité

Le Pakistan doit éradiquer le terrorisme et ne doit en aucun cas permettre que son sol serve de base pour mener des attaques dans d'autres pays, tout comme il ne tolèrera pas la moindre souveraineté ou violation de son territoire au nom de la lutte contre les islamistes, a déclaré samedi le président pakistanais, Asif Ali Zardari.

 

"Je demande au gouvernement d'être ferme dans sa détermination à ne pas permettre que le territoire serve à mener des activités terroristes contre un pays tiers", a dit Zardari dans son premier discours devant les deux chambres du parlement.

 

"Nous ne tolèrerons aucune violation de notre souveraineté et de notre intégrité territoriale par quelque puissance que ce soit, au nom de la lutte contre le terrorisme", a-t-il assuré.

 

"Nous devons éradiquer le terrorisme et l'extrémisme où qu'il soit et chaque fois qu'ils relèveront la tête", a dit Zardari, veuf de l'ancien Premier ministre Benazir Bhutto, assassinée en décembre dernier.

 

Zardari a remporté l'élection présidentielle ce mois-ci et a succédé à Pervez Musharraf, qui a démissionné en août alors qu'il était menacé d'une procédure en destitution.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine