FORMULE 1 - GP DE BELGIQUE

Hamilton tente de récupérer la victoire devant la FIA

Lewis Hamilton tente de faire annuler devant le tribunal de la Fédération internationale automobile (FIA) la décision des commissaires du Grand Prix de Belgique de le rétrograder à la troisième place pour une chicane coupée. Verdict mardi.

Publicité

LONDRES - Lewis Hamilton va faire face à ses juges lundi à Paris lors d'une audition qui pourrait décider de l'issue du championnat du monde de Formule Un.

La cour d'appel de la Fédération Internationale Automobile (FIA) peut choisir de déjuger ou non les commissaires du Grand Prix de Belgique qui avaient relégué le Britannique de la première à la troisième place pour avoir coupé une chicane il y a 15 jours.

La FIA rendra son verdict mardi.

Six points sont en jeu pour le pilote de 23 ans, qui pourrait voir son avance sur le Brésilien Felipe Massa, vainqueur sur tapis vert à Spa-Francorchamps, passer de un à sept points si l'appel est accepté.

Le pilote McLaren sera accompagné des patrons de son écurie et s'envolera ensuite pour Singapour où se déroulera dimanche prochain la première course en nocturne dans l'histoire de la Formule 1.

McLaren va s'appuyer sur le fait qu'Hamilton est revenu à sa position originale après avoir doublé Kimi Räikkönen dans la chicane, et que la direction de course a dit deux fois à l'écurie à la fin du Grand Prix que l'Anglais n'avait pas commis de faute.

"Tout ce que nous pouvons faire c'est présenter les faits", a dit le directeur exécutif de McLaren Martin Whitmarsh après le Grand Prix d'Italie le week-end dernier.

"Nous ne comptons pas sur ces points, nous sommes en tête au classement des pilotes pour un petit point et nous pouvons augmenter notre avance dans les courses à venir", a-t-il ajouté.

Le reste du circuit de la Formule 1 n'est pas particulièrement derrière McLaren. Massa assure que son rival a tiré profit d'avoir coupé la chicane. Et le risque existe que l'appel de l'écurie britannique puisse se retourner contre elle.

En 1994, Eddie Irvine avait vu sa suspension passer de une à trois courses lorsque son écurie, Jordan, avait fait appel d'une décision de la FIA.

Depuis l'incident de Spa, la fédération internationale a clarifié les règles: s'ils doublent en coupant une chicane, les pilotes doivent reprendre leur place et attendre un virage avant d'attaquer à nouveau.

"Les règles peuvent être lues par tous et elles sont très claires", considère le Français Sébastien Bourdais. "Si vous en tirez un avantage, vous en tirez un avantage. Peu importe s'il est grand ou pas." /CG

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine