FINANCE

Mitsubishi UFJ va acquérir jusqu'à 20% de Morgan Stanley

Après la décision de Morgan Stanley de devenir une holding, le premier groupe bancaire japonais Mitsubishi UFJ a annoncé son intention d'acquérir 10 à 20% du capital de la banque d'affaires américaine.

Publicité

Lire aussi l'analyse de Sylvian Bähr : "Goldman Sachs et Morgan Stanley deviennent des holdings"

 
Le premier groupe bancaire japonais, Mitsubishi UFJ Financial Group, a annoncé lundi son intention d'acquérir entre 10 et 20% de Morgan Stanley, une des deux dernières banques d'affaires de Wall Street, pour un montant qui pourrait atteindre 5,8 milliards d'euros.

"Mitsubishi UFJ va acquérir entre 10 et 20% des actions ordinaires de Morgan Stanley, en se basant sur la valeur comptable des titres", a indiqué la banque japonaise dans un communiqué. La transaction, qui fait pour l'instant l'objet d'une simple lettre d'intentions non contraignante entre les deux groupes, aura lieu "dès que possible", a ajouté ce communiqué.

Un responsable de Mitsubishi UFJ a ensuite précisé que le montant de la transaction serait vraisemblablement compris entre 400 milliards et 900 milliards de yens (2,6 milliards et 5,8 milliards d'euros).

Avec cette opération, Mitsubishi UFJ et Morgan Stanley ont "l'intention d'établir une alliance stratégique mondiale", a assuré le communiqué.

Mardi et mercredi derniers, en pleine panique boursière, Morgan Stanley et sa consoeur Goldman Sachs avaient été très attaquées. Les rumeurs s'étaient multipliées sur une possible fusion de Morgan Stanley avec une banque commerciale comme Wachovia ou sur une alliance avec un fonds souverain chinois.

Morgan Stanley et Goldman Sachs ont décidé ce weekend de troquer leur statut de banques d'affaires pour celui de holdings, une nouvelle structure qui pourrait les aider à mieux surmonter la crise financière. Elles seront notamment habilitées à recevoir des prêts d'urgence de la Réserve fédérale (Fed), en contrepartie de règles de fonctionnement et de surveillance plus strictes.

Mitsubishi UFJ Financial Group est né en 2005 de la fusion entre les banques Mitsubishi Tokyo et UFJ. Elle est considérée comme la plus grosse banque du monde en termes d'actifs, tout en restant dépassée par l'américain Citigroup en termes de capitalisation boursière.

Les banques japonaises, dont beaucoup avaient frisé l'effondrement lors d'une crise financière dans les années 1990, sont depuis devenues allergiques aux investissements hasardeux. Elles ont été, de ce fait, relativement épargnées par les problèmes de crédits à risque immobiliers américains "subprime".

Contrairement à leurs homologues américaines, la plupart continuent à dégager des bénéfices et sont assises sur une copieuse trésorerie. Elles peuvent par conséquent se permettre de venir à la rescousse des institutions financières en détresse de l'autre côté du Pacifique.

Le groupe de services financiers japonais Nomura Holdings va ainsi, selon des sources proches de l'opération, racheter les actifs asiatiques de la banque américaine en cessation de paiements Lehman Brothers.
  

 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine