VENEZUELA

Un peintre nommé... Hugo Chavez

La toile "La Lune de Yare" vient d'être vendue aux enchères pour 275 000 dollars. Sa particularité ? Elle est l'œuvre du président Chavez, qui l'a réalisée en 1993 alors qu'il purgeait une peine de prison pour une tentative de putsch manquée.

Publicité

On connaissait le président vénézuélien Hugo Chavez, communicateur redoutable, pour ses déclarations incendiaires qui ravissent ses partisans mais donnent de l’urticaire à ses détracteurs. Le monde découvre aujourd’hui une facette cachée de l’enfant terrible de la politique sud-américaine : un Chavez artiste-peintre.


Le décor : une vente aux enchères à l’hôtel Alba de Caracas. Le maître-priseur propose un tableau à 30 000 nouveaux bolivars. L’artiste : Hugo Chavez. La toile date de 1993. A cette époque, le chef de l’État purgeait une peine de prison après une tentative manquée de coup d’Etat contre le président Carlos Andres Perez. "La Lune de Yare" - c’est le titre de l’œuvre - représente une vision de la ville, une nuit de pleine lune, prise de derrière les barreaux de la prison. Elle sera finalement adjugée à trois hommes d’affaires pour la coquette somme de 550 000 nouveaux bolivars, soit près de 275 000 dollars.

 


Crédit photo : EFE / Joan Nava / Ministère de la Culture du Venezuela


La toile appartient au Parti socialiste uni du Venezuela (PSUV) depuis que Chavez lui en a fait cadeau en mai afin d'aider à financer la campagne du parti aux élections régionales du mois de novembre prochain. Ce scrutin - le premier depuis sa défaite l’an passé au référendum sur la réforme de la Constitution - représentera un nouveau test pour sa popularité. Selon des estimations sérieuses, le chef de l’Etat, qui contrôle aujourd’hui 23 des 24 provinces du pays, pourrait en perdre entre quatre et sept à l’issue du scrutin.

 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine