ESPAGNE

Un soldat tué par l'explosion d'une voiture piégée au Pays basque

Alors que deux attentats ont fait dix blessés dans le Pays basque espagnol ce week-end, un véhicule piégé a tué un soldat, lundi matin, près d'une école militaire à Santona.

Publicité

Le ministre espagnol de l'Intérieur, Alfredo Perez Rubalcaba, a indiqué lundi que deux des trois voitures piégées utilisés ce week-end dans des attentats en Espagne attribués à l'ETA ont été volées en France.


Un soldat a été tué et une autre personne blessée par l'explosion d'une voiture piégée dans la nuit de dimanche à lundi dans le nord de l'Espagne, a annoncé un porte-parole du gouvernement ibérique. L'incident a eu lieu à 11h00 GMT près d'une école militaire de la ville de Santona, non loin du Pays basque.

 

L'agence de presse espagnole EFE a rapporté plus tôt dans la soirée qu'une personne se présentant comme appartenant à l'organisation séparatiste basque ETA avait prévenu les autorités peu avant l'explosion de la voiture.

 

Dimanche matin, dix personnes dont trois policiers ont été blessées par l'explosion d'un véhicule piégé devant un commissariat d'Ondarroa, au Pays basque espagnol.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine