FINLANDE

Le gouvernement veut renforcer la loi sur le port d'armes

Après la fusillade mortelle dans un lycée de l'ouest du pays -la deuxième en moins d'un an-, la Finlande est sous le choc. Le Premier ministre Matti Vanhanen s'est prononcé sur un renforcement de la législation sur le port d'armes.

Publicité

Regardez les vidéos que le tueur avait postées sur YouTube


La Finlande doit durcir sa législation sur le port d'armes, a déclaré mardi le Premier ministre finlandais Matti Vanhanen quelques heures après qu'une deuxième fusillade meurtrière en moins d'un an a laissé le pays en état de choc.

"Nous devons durcir la loi de manière significative", a déclaré M. Vanhanen à la chaîne de télévision publique YLE.

"Concernant les pistolets qui peuvent être transportés facilement, nous devons nous demander si ils doivent être autorisés pour les particuliers", a-t-il indiqué.

Un étudiant de 22 ans, Matti Juhani Saari, a tué 10 personnes de lycée d'enseignement professionnel à Kauhajoki dans le sud-ouest du pays avant de retourner l'arme contre lui.

Cette fusillade est la deuxième en moins d'un an perpétrée dans un établissement scolaire en Finlande.

Le 7 novembre 2007, Pekka-Eric Auvinen, 18 ans, avait tué six élèves, le proviseur et l'infirmière d'une école avant de se suicider, dans la petite ville de Jokela.

Les deux auteurs des fusillades avaient des permis pour les armes utilisées lors de leurs massacres.

Deux jours après la tuerie de Jokela l'an dernier, le gouvernement avait annoncé que la Finlande allait adopter une mesure de l'Union européenne qu'elle avait précédemment rejetée, qui interdit le port d'armes aux mineurs.

Aucun changement n'a encore été fait, la loi finlandaise autorisant toujours le port d'armes aux plus de 15 ans.

La Finlande est l'un des pays avec le plus grand nombre d'armes à feu par habitant, classé troisième après les Etats-Unis et le Yémen, d'après une étude publiée l'an dernier.

"La question est de savoir quelles armes devraient être autorisées avec un permis. Après ces incidents, nous devrons nous demander si le port de pistolet doit être légal", a ajouté M. Vanhanen.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine