CRISE GÉORGIENNE

Le président Saakachvili en appelle au soutien de l'ONU

Dans un discours à l'ONU, Mikheïl Saakachvili a exhorté, mardi, les Nations unies à ne pas laisser ses principes "broyés" par la Russie. Le président géorgien demande une enquête internationale indépendante sur la guerre.

Publicité

Le président géorgien Mikheïl Saakachvili a exhorté mardi les Nations unies à ne pas laisser "broyer" ses principes par la Russie.

"Cette instance défendra-t-elle ses principes fondateurs ou les laissera-t-elle broyer sous les roues des chars des envahisseurs, sous les bottes des nettoyeurs ethniques ?", a-t-il demandé dans son discours devant l'Assemblée générale de l'ONU.

M. Saakachvili a affirmé que l'offensive russe ayant abouti à expulser la Géorgie de deux territoires séparatistes prorusses le mois dernier posait "un défi d'ordre général."

Il a souhaité une enquête internationale indépendante sur la guerre de cinq jours menée par les troupes russes en Ossétie du Sud et a demandé aux Nations unies d'assurer le respect de l'accord de cessez-le-feu et la résolution pacifique des conflits séparatistes géorgiens.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine