ESPACE

La navette chinoise atteint son orbite

La fusée chinoise Longue Marche a atteint son orbite. L'agence de presse Chine nouvelle avait annoncé le lancement plusieurs heures avant le décollage. Ce vol habité doit permettre au premier taïkonaute d'effectuer une sortie dans l'espace.

Publicité

Le vaisseau Shenzhou VII, troisième mission habitée du programme spatial chinois, s'est élancé jeudi avec trois occupants à bord avant de se placer en orbite une vingtaine de minutes plus tard.

La fusée Longue Marche a décollé à 21h10 (13h10 GMT) de la base spatiale de Jiuquan, dans la province de Gansu, dans le nord-ouest du pays. L'un des trois "taïkonautes" à bord doit effectuer une sortie dans l'espace, une première pour la Chine.
 

Il faudra encore quelques heures à la capsule pour atteindre son orbite définitive.

"Le panneau solaire s'est déployé et nous nous sentons bien", a déclaré l'un des "taïkonautes", dont les paroles étaient relayées par l'agence de presse officielle Chine nouvelle.

 
La sortie doit en principe avoir lieu samedi. L'un des ingénieurs de vol, Zhou Jianping, a indiqué que le moment de cette étape cruciale de la mission pourrait être déplacé en fonction du temps qu'il faudra à l'équipage pour s'adapter aux conditions orbitales.

Le président Hu Jintao, présent dans la salle de contrôle, a salué "un nouveau grand accomplissement du peuple chinois, qui atteint des sommets mondiaux de science et de technologie".

"Le lancement réussi du vaisseau Shenzhou VII représente une première victoire pour cette mission spatiale habitée."

 
Alors que les trois pilotes de l'armée de l'air chinoise se dirigeaient vers la fusée quelques heures avant le décollage, Hu Jintao les avait salués et qualifiés de héros.

"Ce sera un grand pas en avant pour la technologie aérospatiale de notre pays. Vous pouvez certainement accomplir cette mission glorieuse et sacrée. La mère patrie et le peuple attendent votre retour triomphal", avait déclaré Hu.

 

 
POULET KUNG-PAO

 
La mission devrait durer environ trois jours, au terme desquels le vaisseau atterrira en Mongolie intérieure. Les trois taïkonautes de cette mission sont tous âgés de 42 ans. Ils s'appellent Zhai Zhigang, Liu Boming et Jing Haipeng.

Les autorités chinoises ont livré de multiples détails sur la mission et indiqué que les astronautes auraient le choix entre près de 80 sortes d'aliments, dont du poulet épicé "kung-pao" cuit avec une "nouvelle méthode", selon le nutritionniste Chen Bin, cité par Chine nouvelle.

 
Des médicaments contre le mal de l'espace, concoctés à partir d'une dizaine de plantes médicinales traditionnelles, ont été prévus.

Les médias locaux ont dressé le portrait du commandant de la mission, Zhai Zhigang, pilote de chasse ayant grandi dans une famille pauvre de six enfants dans le nord-est du pays et dont la mère vendait des graines de melon grillées pour payer la scolarisation de son fils.

 
En octobre 2003, la Chine était devenue le troisième pays à réussir la prouesse technologique d'un vol orbital habité après l'URSS et les Etats-Unis. Le deuxième vol habité avait duré cinq jours et avait été effectué à bord du vaisseau Shenzhou VI en octobre 2005.

L'an dernier, les Chinois avaient réussi à placer leur première sonde en orbite autour de la Lune, premier pas vers une mission lunaire.

Effectuer une sortie dans l'espace est l'une des premières étapes vers la création d'une station orbitale, objectif que s'est fixé la Chine pour devenir une puissance spatiale.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine