ISRAËL - PALESTINIENS

Malgré un accès difficile, 190 000 fidèles prient à la mosquée Al-Aqsa

La mosquée Al-Aqsa de Jérusalem, troisième lieu saint de l'islam, a accueilli plus de 190 000 fidèles pour le dernier vendredi du mois de ramadan. Malgré des heurts à l'entrée de la mosquée, les prières se sont déroulées dans le calme.

Publicité

Plus de 190.000 fidèles se sont rassemblés à la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem-est (annexé) pour célébrer le dernier vendredi du mois de jeûne du ramadan, a annoncé la police israélienne.

Les prières se sont déroulées dans le calme. A leur issue, il n'y a pas eu d'incident dans la Ville sainte où d'importantes mesures de sécurité avaient été prises, a précisé le porte-parole de la police Micky Rosenfeld.

Il a ajouté que les forces de la police seraient maintenues en état d'alerte vendredi soir durant la "Nuit du destin" ("Lailat al-Qader"), tout au long de laquelle les fidèles sont appelés à prier.

La mosquée Al-Aqsa --3ème lieu saint de l'Islam-- a souvent été le théâtre de violences entre Israéliens et Palestiniens, et c'est là qu'a éclaté en septembre 2000 la seconde Intifada palestinienne.

L'esplanade des mosquées d'Al-Aqsa et du Dôme du Rocher a été bâtie sur le site du Temple juif détruit par les Romains en l'an 70.

Le Mur Occidental (des Lamentations), ultime vestige de ce Temple, est le lieu le plus sacré du judaïsme.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine