SOMALIE

Affrontements entre islamistes et forces gouvernementales

Au moins neuf civils ont trouvé la mort et vingt personnes ont été blessées dans de violents combats samedi à Mogadiscio. Des centaines de personnes ont été contraintes de fuir la capitale somalienne.

Publicité

Neuf civils somaliens ont été tués et une vingtaine blessés samedi par des tirs de riposte à l'attaque au mortier par des insurgés de l'aéroport de Mogadiscio où venait d'atterrir un avion de la mission de paix de l'Union africaine en Somalie (Amisom), selon des témoins.

Des insurgés ont tiré au mortier samedi peu après l'atterrissage d'un avion de l'Amisom sur l'aéroport de la capitale Mogadiscio, qui sert de base aux forces gouvernementales somaliennes et aux troupes de la mission de paix.

Selon le porte-parole des forces de l'Amisom, Bahuko Paridgye, les obus de mortier ont été tirés sur l'aéroport peu après qu'un avion transportant de l'équipement pour l'Amisom eut atterri.

En représailles, des obus de mortier ont été tirés depuis la base gouvernementale somalienne vers le quartier voisin du marché de Bakara, qui sert régulièrement de cache aux insurgés islamistes, selon les témoins.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine