AUTRICHE - LÉGISLATIVES

La gauche en tête, forte poussée de l'extrême droite

Selon les premières estimations, les sociaux-démocrates arriveraient en tête des législatives avec 29% des voix, devant les conservateurs (25%). Composée de deux partis, l'extrême droite serait la grande gagnante avec 30% des voix.

Publicité

Les sociaux-démocrates, bien qu'en recul, arrivent dimanche en tête des élections législatives anticipées en Autriche, au détriment des conservateurs, mais le vrai gagnant est l'extrême droite, en très forte hausse, selon les estimations des médias à la clôture du scrutin.

Ainsi, selon les estimations, le SPÖ obtient de 28,6 à 29% des voix, en recul de plus de 6 points de pourcentage par rapport à son score de 2006.

Les conservateurs de l'ÖVP ne récoltent que 25,1% des suffrages, en chute de pratiquement 10 points tandis que le parti d'extrême droite FPÖ, de 17,9% à 18,3%, gagne plus de 7 points.

Le parti populiste BZÖ de Jörg Haider est crédité de 11,7% à 11,9% (soit largement plus du double de son score de 2006: 4,1%) et les Verts de 9,7% à 10%, en léger recul par rapport aux 11,5 d'il y a deux ans.

Si l'on additionne les voix de l'extrême droite et du parti populiste, l'extrême droite dépasserait son score historique de 1999 lorsque le parti de Jörg Haider avait atteint 26,9% des voix, à égalité avec les conservateurs.

Si ces estimations de l'institut ARGES pour l'agence de presse APA et de l'institut SORA pour la télévision publique ORF se confirment, le Parti social-démocrate SPÖ, l'un des plus vieux partis politiques européens, fondé en 1885, et les démocrates-chrétiens du Parti du peuple (ÖVP) seront sanctionnés en enregistrant leur plus mauvais score historique.

Et cela non seulement depuis l'après-Deuxième Guerre mondiale, mais même depuis le début de la République, issue en 1918 de l'Empire austro-hongrois après la défaite de la Première Guerre mondiale.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine