TENNIS - BANGKOK

Tsonga s'offre la victoire en finale face à Djokovic

Jo-Wilfried Tsonga a pris sa revanche sur le Serbe Novak Djokovic en finale du tournoi de Bangkok (7-6, 6-4). Le Français s'était incliné face au numéro trois mondial en finale de l'Open d'Australie après avoir livré quatre manches.

Publicité

Jo-Wilfried Tsonga a décroché dimanche en finale du tournoi de Bangkok une victoire sur Novak Djokovic, qui lui a permis de prendre sa revanche de la finale de l'Open d'Australie gagnée par le Serbe.

Le Français, qui avait été battu par le Serbe en quatre sets 4-6 6-4 6-3 7-6 en début d'année, s'est imposé 7-6 6-4 en développant durant tout le match son tennis offensif et physique.

Cette performance confirme son retour au plus haut niveau après une longue période d'inactivité provoquée par une opération à un genou juste avant Roland-Garros et qui ne s'est achevée qu'à l'US Open après l'avoir privé des Jeux olympiques.

"J'ai joué un tennis incroyable, il le fallait parce que Novak est un très, très grand joueur", a-t-il dit après avoir obtenu à 23 ans son premier titre dans un tournoi ATP.

"Ca a d'ailleurs été un match très, très difficile", a-t-il ajouté.

Après avoir perdu son service dès le début du premier set, Tsonga a refait son retard dans le huitième jeu pour se détacher 5-4 puis 6-5.

Djokovic, troisième joueur mondial et tête de série n°1 du tournoi, a obtenu un tie-break qui a commencé sur un rythme décousu avec trois points gagnés par le Français et les quatre suivants par le Serbe.

Arrivé à 5-4 grâce à un smash frappé en reculant, Tsonga s'est ménagé une balle de set à la volée sur le service de Djokovic et a bouclé la manche d'une accélération de coup droit.

Le second set a été équilibré jusqu'au moment où Tsonga s'est offert deux balles de break et a converti la seconde pour se détacher 5-4.

Mené 15-40, sur son service, le Français, qui est actuellement classé 20e à l'ATP, a sauvé les deux balles de break, la seconde sur un service-volée en deuxième balle.
Il a une nouvelle fois pris tous les risques pour se procurer une balle de match et s'imposer après une heure et 42 minutes de jeu.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine