Accéder au contenu principal
CHINE

Inculpation de 27 personnes dans l'affaire du lait frelaté

2 min

Les autorités chinoises ont inculpé 27 des 36 personnes interpellées dans le cadre du scandale du lait contaminé à la mélamine. Plus de 50 000 enfants étaient tombés malade.

Publicité

Vingt-sept personnes ont été inculpées dans le nord de la Chine pour leur implication dans le scandale du lait contaminé à la mélamine qui a rendu malade plus de 50.000 enfants dans le pays, ont annoncé mardi les médias officiels.

Ces 27 font partie d'un groupe de 36 interpellés au cours de l'enquête visant le groupe laitier du Hebei Sanlu, principal compagnie incriminée, qui avait reconnu le 11 septembre que son lait en poudre maternisé contenait la substance toxique utilisée dans les résines et les colles.

Depuis, 21 autres compagnies ont été mises en cause et la gamme de produits touchés s'est largement étendue à toutes sortes d'aliments contenant du lait.

Lundi, l'agence Chine Nouvelle avait fait état de 22 personnes détenues, toutes impliquées dans la fabrication et la vente de mélamine et son adjonction au lait.

Le bilan officiel, qui n'a pas été actualisé depuis le 22 septembre, faisait état de 4 bébés morts des suites de problèmes rénaux dus à la mélamine.

Ce produit chimique fait mensongèrement apparaître plus élevé le taux de protéines du lait et est notamment utilisé pour masquer le fait que le lait a été coupé à l'eau.

Les centres de collectes de lait semblent être au coeur de ce trafic et font l'objet actuellement de vastes contrôles dans tout le pays, selon la presse officielle.
  

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.