FOOTBALL

L'Euro 2012 en Pologne de nouveau menacé

La Fifa et l'UEFA "ne reconnaissent pas" l'administrateur placé à la tête de la Fédération polonaise de football. Conséquence : les instances envisagent des sanctions. L'organisation de l'Euro 2012 en Pologne venait pourtant d'être confirmée.

Publicité

BRUXELLES - De nouvelles menaces planent sur l'Euro 2012 après l'annonce mardi par la Fifa et l'UEFA qu'elles ne reconnaissaient pas l'administrateur légal placé à la tête de la Fédération polonaise de football (PZPN).

 

Le comité olympique polonais a démis lundi la direction de la PZPN, accusée de ne pas prendre de mesures suffisantes pour lutter contre la corruption, et nommé un administrateur en la personne de Robert Zawlocki.

 

La Fifa et l'UEFA ont réagi mardi en déclarant dans un communiqué commun qu'elles ne reconnaissaient pas l'autorité de cet administrateur et considéraient toujours le président de la PZPN, Michal Listkiewicz, comme le seul représentant légitime de la fédération polonaise.

 

Les instances dirigeantes du football mondial et européen ajoutent qu'une réunion se tiendra les 23 et 24 octobre prochains pour décider d'éventuelles sanctions à prendre contre la Pologne.

 

En cas de sanction maximale, à savoir l'interdiction pour la Pologne de participer à toute compétition, la Pologne, désignée co-organisatrice de l'Euro 2012 avec l'Ukraine, pourrait se voir retirer le droit d'organiser l'événement.

 

Le comité exécutif de l'UEFA, réuni la semaine dernière à Bordeaux, avait maintenu sa confiance en la Pologne et à l'Ukraine tout en critiquant l'avancement des travaux.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine