LIGUE DES CHAMPIONS

Manchester domine Aalborg, Arsenal écrase Porto

Manchester United s'est facilement imposé sur la pelouse des Danois de Aalborg (0-3) tandis qu'Arsenal a écrasé le FC Porto 4-0. La Juventus de Turin n'a pu faire mieux qu'un match nul 2-2 dans le Bélarus.

Publicité

Lyon, qui menait au score contre le Bayern Munich, a ramené un nul d'Allemagne (1-1), laissant passer l'occasion de prendre la tête du groupe F, tandis que la Juventus a été accrochée (2-2) à la surprise générale par Bate Borisov (GrH), mardi lors de la 2e journée de poules de la Ligue des champions. 

Groupe E: Manchester débloque son compteur. Le tenant du titre a enfin réellement débuté sa compétition grâce à sa nette victoire (3-0) sur la pelouse d'Aalborg, après son nul sans but inaugural (0-0 contre Villarreal). Le "sous marin jaune" des Espagnols a lui aussi empoché les trois points de la victoire face au Celtic Glasgow (1-0). ManU et le Villarreal de Robert Pires prennent logiquement les devants dans leur poule.

Groupe F: Lyon frustré. L'OL a laissé passé une belle occasion de prendre la tête de sa poule avec un score de parité sur le terrain du Bayern (1-1). Lyon a ouvert le score avant de se faire rejoindre par des Allemands qui ont mis un coup d'accélérateur en début de seconde période.

Franck Ribéry, enfin guéri, et qui découvrait la Ligue des champions, a réalisé une belle prestation (sorti à la 82e minute) sous les yeux de Raymond Domenech et Alain Boghossian en tribunes. Le sélectionneur français a en revanche vu un de ses internationaux, Sidney Govou, sortir sur blessure. Jürgen Klinsmann, très critiqué pour les débuts ratés des Bavarois en Bundesliga, a toujours du souci à se faire, mais a repoussé un peu la crise qui couve avec ce nul. Le Bayern reste en tête de sa poule en C1. Derrière, la lutte s'annonce féroce entre Lyon et la Fiorentina (qui n'a fait que 0-0 contre le Steaua Bucarest), tous deux à deux points.

Groupe G: Les Gunners font parler la poudre. Dans la confrontation au sommet de cette poule, les troupes d'Arsène Wenger ont pulvérisé le FC Porto (4-0). Et les Gunners, grâce à cette démonstration, prennent la tête du groupe. L'autre affiche, Fenerbahçe-Dynamo Kiev n'a pas permis de dégager un vainqueur (0-0). Et à ce petit jeu, c'est le club turc de Luis Aragones, le sélectionneur champion d'Europe des nations avec l'Espagne, qui est perdant et dernier de sa poule. Les Stambouliotes, qui avaient atteint les quarts de finale de la C1 la saison dernière, sont bien mal partis.

Groupe H: La Juve accrochée. Dans ce "groupe de la mort", seul le Real, avec deux victoires (dont celle sur la pelouse du Zenit Saint-Pétersbourg de Sébastien Puygrenier, 2-1, mardi), tient son rang. La "Juve", en revanche, a failli tomber de haut avec ce nul surprise (2-2) sur la pelouse de Bate Borisov, premier club biélorusse à accéder à ce stade de la Ligue des champions.

Le Real et la Juve sont logiquement aux avant-postes de leur groupe. Pour le Zenit, les temps sont durs. Club surprise l'an passé, vainqueur de la Coupe de l'UEFA, la formation russe déçoit et n'a pris aucun point. Les rêves déçus de transfert pour Arshavin ont-ils entamé son mental? Accrocher la C3 sera-t-il difficile pour le Zenit? A noter enfin, après la victoire du Real, que Van Nistelrooy, buteur mardi soir, n'est plus à deux réalisations de Raul, en tête des meilleurs artificiers de l'histoire de la C1 (59 contre 61 buts, selon les chiffres fournis par l'UEFA).
  

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine