ITALIE

Vaste opération de police contre un clan de la Camorra

Une vaste opération lancée par les forces de l'ordre a permis d'arrêter plusieurs membres de la mafia napolitaine. Que ce soit pour homicides ou extorsions de fond, plus d'une centaine de personnes recherchées ont été arrêtées.

Publicité

Trois auteurs présumés des meurtres de six immigrés ouest-africains à Castelvolturno, près de Naples, le 18 septembre, ont été interpellés ce matin au cours d’une vaste opération des forces de l’ordre contre un clan puissant de la Camorra, la mafia napolitaine.

 

Les carabiniers ont surpris les trois hommes à l’aube dans une petite villa de la région. Deux fusils mitrailleurs Kalashnikov et des pistolets de gros calibres ont été saisis sur place.

 

Selon la presse locale, les immigrés ont été victimes d’un règlement de compte lié au contrôle du trafic de drogue, qui est la principale source de revenus de la Camorra.

 

Ce matin, les forces de l’ordre ont également arrêté 107 personnes accusées d’homicides, d’association de type mafieuse et d’extorsion au profit du clan des Casalesi, considéré comme étant l’un des plus puissants et violent de la Camorra.

 

Déploiement de 500 militaires

 

"C’est une belle journée pour l’Etat italien", a déclaré, à la télévision SKY TG 24, Carmelo Casabona, préfet de police de Caserta, la principale ville de la région.

 

Plus de 600 membres des forces de l’ordre sont impliqués dans l’opération qui se poursuit avec la mise sous séquestre de biens appartenant au clan des Casalesi pour une valeur estimée à 100 millions d’euros.

 

Ces arrestations font suite à plusieurs années d’enquête difficile en raison du manque de collaboration des victimes de racket craignant des représailles, selon un responsable local de la police.

 

Le gouvernement italien a annoncé la semaine dernière qu’il déploiera 500 militaires pour soutenir les forces de l’ordre dans la lutte contre la criminalité organisée dans la région de Naples.

 

“Les militaires iront dans les zones où un meilleur contrôle du territoire est requis”, a déclaré le ministre de l’Intérieur Roberto Maroni.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine