Accéder au contenu principal

Les Bleus se préparent pour le test roumain

La dernière rencontre contre la Roumanie s'était soldée par un match nul décevant lors de l'Euro 2008. Le match de samedi esy donc un test pour les Bleus. À noter : le retour de Ribéry et Viera, et l'absence de Benzema et de Gallas.

Publicité

Les joueurs de l'équipe de France de football se sont retrouvés mardi à Clairefontaine pour préparer le match qualificatif pour le prochain Mondial contre la Roumanie en se refusant de penser à l'avenir de leur sélectionneur. 

Raymond Domenech est en effet une fois encore annoncé en sursis, son avenir à la tête des Bleus étant lié au résultat des Bleus samedi à Constanta.

"Ce sera un match très difficile. Si on gagne, ce sera une grosse performance et si on doit prendre un point seulement, on le prendra", a prévenu Hatem Ben Arfa, qui a manqué les deux derniers matches des Bleus sur blessure.

"Je pense que Raymond Domenech attend que l'on se donne à fond et que l'on respecte ses consignes. Quant à son avenir, ce n'est pas notre histoire. On fait abstraction totale de ça. On n'en parle pas entre nous. Avec nous, il a toujours la même ligne de conduite. En vérité, ce sont les médias qui enflamment cette histoire," a ajouté le Marseillais.

Ben Arfa sait ce qu'il doit au sélectionneur, qui lui a ouvert les portes de l'équipe de France.

"Il m'a fait confiance à une période où on ne me faisait pas confiance", a-t-il dit. "Raymond Domenech, cela fait partie de ma carrière. Mais pour moi, le principal c'est d'être performant et que l'on gagne."

 
Ode à Ribéry


Révélation du match contre la Serbie où il a connu sa première titularisation, Yoann Gourcuff fait lui aussi de la victoire et de la qualification son première objectif. Avec ou sans lui.

"Il faut que je garde la même fraîcheur mentale que la dernière fois", a-t-il dit. "Je suis content que ma première titularisation se soit bien passée mais que je joue ou pas, on doit se projeter vers le même objectif et arriver à se qualifie.

"La Roumanie est une belle équipe, ils ont progressé", a ajouté le Bordelais. "Le championnat roumain progresse d'année en année, cela ne sera sûrement pas facile."

S'il reconnaît que le match contre la Serbie lui a donné "pas mal de confiance", Gourcuff sait que sa place est soumise à l'état de forme de Franck Ribéry, qui a fait son retour sur les terrains avec le Bayern de Munich il y a dix jours après une blessure. 

"Ribéry, c'est un joueur que je trouve assez extraordinaire. Il m'a épaté contre Lyon (en Ligue des champions), c'était le meilleur joueur de son équipe. Il n'a pas peur de tenter beaucoup de choses, c'est un joueur assez complet et il doit avoir beaucoup de confiance en lui", a dit le Bordelais.

Quant au futur de Domenech, Gourcuff tente lui aussi de ne pas y penser.

"Il faut essayer de mettre tout cela de côté. Il faut que l'on se concentre pour gagner ce match", a-t-il conclu.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.