Accéder au contenu principal
FRANCE

Réunion franco-allemande sous les auspices de De Gaulle

3 min

À la veille du sommet des chefs d'État et de gouvernement européens, Nicolas Sarkozy accueille la chancelière Angela Merkel pour l'inauguration d'un mémorial dédié à l'ancien président français, Charles de Gaulle.

Publicité

Le président Nicolas Sarkozy a accueilli samedi peu avant 12H00 la chancelière allemande Angela Merkel pour l'inauguration d'un mémorial dédié à Charles de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises, village de Haute-Marne où est décédé le fondateur de la Ve République le 9 novembre 1970.

La cérémonie intervient "tout juste cinquante ans après la rencontre historique" entre le chancelier Konrad Adenauer et le général de Gaulle à la Boisserie, sa demeure de Colombey, selon les organisateurs. Jacques Chirac avait posé la première pierre du bâtiment le 9 novembre 2006.

D'un coût de 20 millions d'euros, selon la direction de l'établissement, contre 15 prévus initialement, le mémorial mettra en lumière la vie du général, qui s'est installé en Haute-Marne en 1934, pour s'y retirer en 1969, avant de décéder le 9 novembre 1970 et d'y être enterré.

Situé sous la Croix de Lorraine, dont il constitue "le socle", selon la commissaire de l'exposition, Frédérique Dufour, le bâtiment massif, creusé dans une colline, se veut "le plus sobre et le plus pur possible", pour s'intégrer au mieux dans le paysage, a expliqué son architecte, Jean-Côme Chilou.

A l'intérieur de l'édifice, quelque 4.000 mètres carrés sont consacrés à de Gaulle sur trois étages.

Deux des étages hébergent un musée qui présente le général sous ses deux facettes principales: celle du militaire de sa naissance jusqu'à la fin de la Seconde guerre mondiale (1890-1946: 2e étage) et celle du chef d'Etat, de sa "traversée du désert" jusqu'à sa mort (1946-1970: 1er étage).

La scénographie, aboutie, donne une place importante aux commentaires écrits, archives sonores et audiovisuelles, aux bornes multimédia, au théâtre visuel et aux dioramas (reconstitutions en trois dimensions, ndlr). Un bout de tranchée ou la chambre des enfants du général ont ainsi été reconstitués.

Pour les nostalgiques du général, une pièce capitonnée de noir permettra de revivre les moments émouvants de ses funérailles. Certains pourront ensuite se rendre sur la tombe de de Gaulle, située à quelques mètres en contrebas.

L'autre objectif avoué est de relancer, ou plutôt de doubler, la fréquentation touristique du département. Alors que 300 à 400.000 visiteurs se rendaient à Colombey-les-deux-Eglises dans les années 1970, ils ne sont plus que 60.000 à faire le déplacement aujourd'hui.
   

Entretiens franco-allemands sur la crise

 

En marge de cette cérémonie, les deux dirigeants européens auront une réunion de travail qui devrait porter essentiellement sur la crise financière, à la veille du sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Eurogroupe prévu dimanche après-midi à Paris.

M. Sarkozy est arrivé en même temps que son prédécesseur Jacques Chirac et son épouse, Bernadette.

Le Premier ministre François Fillon est également présent, de même que plusieurs ministres, dont Hervé Morin (Défense), ainsi que les présidents du Sénat, Gérard Larcher, et de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer. 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.