Accéder au contenu principal

Les 15 pays de l'Eurogroupe se réunissent

Le président de l'UE Nicolas Sarkozy a réuni en urgence un sommet des 15 États membres de la zone euro à Paris, huit jours après le mini-sommet des quatre pays européens du G8 qui a échoué à juguler la panique sur les marchés financiers.

Publicité

Retrouvez notre dossier spécial : "Le capitalisme sur la sellette".

Le Premier ministre britannique Gordon Brown a déclaré dimanche à Paris qu'il croyait en un retour de la confiance dans le système financier "dans les prochains jours", à l'issue d'une rencontre avec ses partenaires de l'Eurogroupe.

"Je suis convaincu que, dans les prochains jours, la confiance dans le système bancaire sera restaurée", a déclaré M. Brown, après une rencontre avec les chefs de gouvernement de l'Eurogroupe, qui étaient réunis dimanche soir à Paris.

"Les décisions que nous allons prendre dans les prochains jours auront un effet pour les trois années à venir", a-t-il ajouté, lors d'une conférence de presse.

Le Premier ministre britannique, dont le pays ne fait pas partie de la zone euro, a été invité à s'exprimer au début du sommet de l'Eurogroupe, convoqué dans l'urgence à Paris par le président français Nicolas Sarkozy.

Selon un projet de déclaration finale de ce sommet dont l'AFP a eu copie, les gouvernements de la zone euro devaient se déclarer déterminés à éviter les faillites bancaires, y compris par des recapitalisations, et prêts à garantir les opérations de refinancement des banques, de manière provisoire jusqu'au 31 décembre 2009.

Ces mesures s'inspirent du plan de sauvetage annoncé en début de semaine par le gouvernement britannique.


 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.