Accéder au contenu principal
ÉTATS-UNIS

Au moins un mort dans des incendies en Californie

2 min

Deux incendies se sont déclarés en Californie aux alentours de Los Angeles, causant la mort d'au moins une personne. Un millier de pompiers tentent de maîtriser les sinistres, tandis qu'environ 1 500 hectares ont été détruits.

Publicité

Une personne est morte alors que deux violents incendies de forêt faisaient rage lundi près de Los Angeles, forçant 1.200 personnes à fuir leurs maisons et provoquant la fermeture de routes et d'écoles, selon les autorités.

Un millier de pompiers tentaient de maîtriser ces deux incendies.

Le corps sans vie d'un homme, apparemment sans domicile fixe, a été découvert à proximité d'un boulevard dans le nord-ouest de l'agglomération, a indiqué le maire de la ville, Antonio Villaraigosa. Selon de premières informations, l'homme est mort dans l'incendie de son abri de fortune.

Deux sinistres distincts font rage à quelques kilomètres l'un de l'autre dans le nord-ouest de l'agglomération, dans des zones de collines et de canyons. Quelque 1.500 hectares ont été consumés au total depuis dimanche, dont une partie dans le sanctuaire naturel de la forêt nationale de Los Angeles.

Les flammes sont attisées par de fortes rafales, dues au phénomène thermique des "vents de Santa Ana", qui crée des conditions dangereuses chaque automne dans la région.

Une maison, quatre autres bâtiments et trois caravanes ont été détruites par le principal incendie, qui n'était maîtrisé qu'à 5% lundi midi, contre 20% en début de matinée, selon les pompiers du comté de Los Angeles.

Des images diffusées en direct par la télévision locale ABC7 ont montré une épaisse couche de fumée et des flammes en bordure de quartiers d'habitation à Porter Ranch, dans le nord de la vallée de San Fernando, principale banlieue résidentielle de la deuxième ville des Etats-Unis.

Deux importantes autoroutes urbaines ont dû être coupées à la circulation, tandis que les autorités mettaient en garde les personnes fragiles contre une forte dégradation de la qualité de l'air et fermaient plusieurs écoles.

L'origine des incendies n'a pas été déterminée dans l'immédiat.

Le service américain de météorologie (NWS) a prévu lundi des vents de 80 à 120 km/h dans les zones montagneuses entourant Los Angeles. De telles rafales peuvent empêcher les avions et hélicoptères de lutte contre les flammes de décoller, et risquent de disséminer des braises.

Ces incendies interviennent alors que la Californie du sud, en situation de sécheresse pour la seconde année, a connu en 2007 l'une de ses pires saisons des incendies, avec huit morts, 2.000 maisons détruites et 640.000 personnes évacuées. Plus de 2.100 km2 de terrains étaient partis en fumée.

En outre, en juin et juillet derniers, quelque 3.500 km2 ont été ravagés par des incendies provoqués par une série d'orages dans le nord de l'Etat.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.