Accéder au contenu principal

Rossi s'impose en MotoGP, Simoncelli en 250cc

Tout juste sacré champion du monde, Valentino Rossi s'est de nouveau imposé à Sepang dans la course MotoGP du Grand Prix de Malaisie. En 250cc, son compatriote Marco Simoncelli (photo) a lui aussi mis la main sur la couronne mondiale.

Publicité

L'octuple champion du monde Valentino Rossi (Yamaha) a remporté la course MotoGP du Grand Prix de Malaisie, devant l'Espagnol Dani Pedrosa et l'Italien Andrea Dovizioso, dimanche à Sepang.

Rossi, sacré champion du monde 2008 de la catégorie fin septembre au japon, a facilement remporté la 97e victoire de sa carrière (la 71e en catégorie reine) sur une piste sèche et surchauffée.

Pedrosa, auteur de la pole, a mené la course pendant les dix premiers tours avec le seul Rossi dans sa roue arrière. A 11 tours de la fin Rossi doublait l'Espagnol et creusait l'écart au fil des tours.

Loin derrière, la bagarre fut rude entre Dovizioso, pilote privé Honda et débutant dans la catégorie, et l'Américain Nicky Hayden, champion du monde 2006 et coéquipier de Pedrosa dans l'écurie officielle Honda.

Dovizioso a résisté aux attaques de l'Américain pour s'adjuger son premier podium de la saison. En 2009, il remplacera Hayden dans l'écurie officielle de la marque ailée.

James Toseland et Jorge Lorenzo ont chuté.

 

Simoncelli champion en 250cc

 

L'Espagnol Alvaro Bautista (Aprilia) a remporté la course des 250cc du Grand Prix de Malaisie motocycliste, devant le Japonais Hiroshi Aoyama et l'Italien Marco Simoncelli, sacré champion du monde de la catégorie, dimanche sur le circuit de Sepang.

Simoncelli, Espargaro et Simon ont pris successivement le commandement de la course avant que l'Espagnol, mal parti, ne recolle au peloton. Aoyama passait en tête au 7e tour avant de se faire doubler par Bautista. Après une petite erreur, Simoncelli restait en troisième position derrière l'Espagnol et le Japonais.

Mika Kallio et Mattia Pasini ont abandonné sur incident mécanique et Hector Faubel a chuté.

Epuisé par la fournaise malaisienne (41°C dans l'air, 48°C au sol, 21% d'humidité), à la limite de la déshydratation, Simoncelli s'est dit très heureux de ce premier titre. "Excusez-moi, je ne suis pas très bien, il fait trop chaud. Je ne peux plus parler", ont été ses premiers mots en anglais après un tour d'honneur et la cérémonie protocolaire sur le podium.

L'Italien, 21 ans, grand ami de Valentino Rossi, devrait rester en 250cc en 2009. Outsider en début de saison, Bautista faisant figure de grand favori pour le titre, il a acquis sa première couronne grâce à cinq victoires (Italie, Catalogne, Allemagne, Japon, Australie), trois places de deuxième (Portugal, France, Grande-Bretagne) et trois places de troisième (Pays-Bas, République tchèque, Malaisie), soit 11 podiums cette saison alors qu'il reste encore une course à disputer dans une semaine à Valence (Espagne).

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.