Accéder au contenu principal

Sanofi-Aventis envisage la suspension d'un de ses produits

Le médicament anti-obésité Acomplia, du laboratoire Sanofi-Aventis, a été retiré de la vente dans l'Union européenne et pourrait l'être dans le reste du monde. Ce produit n'a jamais pu être commercialisé aux Etats-Unis.

Publicité

Le laboratoire français Sanofi-Aventis n'a pas exclu jeudi une suspension mondiale de son médicament anti-obésité Acomplia alors que les autorités européennes ont ordonné qu'il soit immédiatement retiré du marché.

"Sanofi-Aventis contacte immédiatement les autorités de santé des pays n'appartenant pas à l'Union Européenne, et dans lesquels le produit est disponible, afin de mettre en place des mesures équivalentes à la recommandation de l'EMEA (autorités européennes de santé)", a indiqué le laboratoire dans un communiqué.

Cette décision fait suite à la décision des autorités sanitaires de l'Union européenne d'interdire "temporairement" et "immédiatement" la vente du produit "dans toutes les pharmacies des 18 pays de l'UE qui le distribuent", a précisé à l'AFP un porte-parole du numéro quatre mondial de la pharmacie.

L'Acomplia est actuellement commercialisé dans 32 pays dont 14 hors Union européenne.

Le groupe n'a pas évoqué les raisons de la suspension de ce médicament autorisé en juin 2006 dans l'Union européenne pour le traitement des patients obèses ou en surpoids.

Cependant, Sanofi-Aventis n'a jamais pu le commercialiser aux Etats-Unis, faute d'autorisation des autorités sanitaires qui avaient jugé qu'il pouvait entraîner une augmentation des pensées suicidaires, même chez les patients sans antécédents de dépression.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.